Agriculture – Pêche

Grippe aviaire : ELB refuse les "tenues de cosmonaute"

Par Bixente Vrignon, France Bleu Pays Basque lundi 16 janvier 2017 à 20:02

Les éleveurs d'ELB veulent que les mesures de biosécurité soient adaptées à chaque élevage
Les éleveurs d'ELB veulent que les mesures de biosécurité soient adaptées à chaque élevage © Radio France - Bixente Vrignon

Les éleveurs de volaille du syndicat ELB-Confédération Paysanne (Euskal herriko Laborarien Batasuna) affirment que "les méthodes industrielles sont responsable de la diffusion de la grippe aviaire". Ils demandent que les mesures d'hygiène ne soient pas les mêmes pour les petits éleveurs.

Mettre un sas à l'entrée de chaque bâtiment, enfiler une "tenue de cosmonaute", c'est à dire une combinaison intégrale blanche, aseptiser le tracteur à chaque passage. Ce sont des mesures qui touchent au ridicule selon le syndicat ELB. Il ne comprend pas qu'on traite de la même façon l'éleveur fermier qui mène une "bande" (troupeau de canards du même âge et de la même race élevés ensemble) de 400 canards , que son voisin qui en a 10.000 sous le même hangar.

Les transporteurs mis en cause

Ces derniers sont plus responsables de la diffusion de la maladie, comme les transporteurs qui vont de ferme en ferme et propage le virus sans aucun contrôle selon ELB. Jean-Michel Berho est éleveur à Domezain et il dénonce être mis hors-la loi à cause des nouvelles mesures de biosécurité qu'il ne peut pas respecter, alors qu'il revendique l'étiquette "élevage fermier". Ce qui a amené la grippe aviaire, les virus, c'est la concentration, selon lui.

Jean-Michel Berho: "Je suis hors-la-loi, je suis toléré alors que mon système est sûr, sanitairement"

Le syndicat ELB dénonce aussi des mesures improbables et le plus souvent inapplicables pour les petits éleveurs. Chantal Récalde veut s'installer pour élever des poules pondeuses à Hasparren. Dans un seul bâtiment, on lui demande d'installer cinq sas différents!

Chantal Récalde: "on applique les mêmes mesures aux petits fermiers aux grands industriels"

Panpi Saintemarie, Bernadette Prébendé, Jean-Michel Berho, Patrick Dagourette, membres d'ELB - Radio France
Panpi Saintemarie, Bernadette Prébendé, Jean-Michel Berho, Patrick Dagourette, membres d'ELB © Radio France - Bixente Vrignon

Neurri guziak ez aplikatzea galdegiten du ELBk

Euskal sindikataren arabera plantan emanak diren neurriek ez dute deusetarako balio. Galdegiten dute hegaztin konzentrazioaren murriztea eta segurtasun neurriak etxaldeka moldatzea.

Panpi Saintemarie: "irriskuen arabera moldatu behar dira bioseguritate neurriak"