Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : fin des restrictions pour les élevages du Gers

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La préfecture du Gers annonce la fin des restrictions ce vendredi pour tous les élevages de volailles, des mois après l'apparition d'un nouvel épisode de grippe aviaire. Après les Landes, le Gers est le deuxième département le plus touché par l'épidémie avec 66 foyers recensés.

Une aire de décontamination contre la grippe aviaire sur un élevage, illustration.
Une aire de décontamination contre la grippe aviaire sur un élevage, illustration. © Radio France - Laurent Minvielle

La retour à la normale se fait progressivement dans notre vie quotidienne, idem pour les élevages de volaille. À compter de ce vendredi 11 juin, les restrictions qui touchaient les éleveurs sont désormais toutes levées. L'épisode de grippe aviaire est passé et la consommation de viande, de foie gras et d'œufs ne présente plus aucun risque selon la préfecture du Gers. 

Un niveau de risque "négligeable"

Il n'y a donc plus besoin de confiner les animaux et de les cloisonner à l'intérieur, une mesure qui était encore pourtant en vigueur il y a quelques semaines. Nul besoin de les cloisonner donc selon la préfecture du Gers, qui rappelle que le niveau de risque de propagation de l'épidémie de grippe aviaire est passé de "modéré" à "négligeable". 

La vigilance reste tout de même de mise après un épisode de grippe aviaire particulièrement tenace en France. Ces derniers mois, on a recensé 66 foyers de contamination dans des élevages du Gers, ce qui en fait le deuxième département le plus touché de France derrière les Landes. 

214 communes gersoises ont été touchées par ces mesures de restriction, qui incluaient aussi des abattages de canard ou encore d'autres volailles. Au total, 389.450 bêtes sont parties à l'abattoir dans le département pour limiter les risques de contamination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess