Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : Julien Denormandie dans le Gers ce lundi et invité de France Bleu Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie est en déplacement à Auch ce lundi. Il sera en direct à 7h30 sur France Bleu Occitanie pour parler de l'épidémie de grippe aviaire dans le Gers. Deux foyers de contamination ont été recensés cette semaine dans le département.

Julien Denormandie se déplace demain dans le Gers, à Auch.
Julien Denormandie se déplace demain dans le Gers, à Auch. © Maxppp - Daniel FOURAY

Le ministre de l'Agriculture va donc s'expliquer sur toutes ces mesures ce lundi matin sur France Bleu Occitanie et faire un point sur la situation dans le Gers. La semaine dernière, le département a enregistré ses deux premiers foyers de contamination à Sainte-Christie d'Armagnac et Montréal-du-Gers dans le nord-ouest du département. 

Pour des raisons sanitaires, Julien Denormandie ne visitera pas d'exploitation. En revanche, il sera à 11h dans les services de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) avant d'assister à une réunion sur l'évolution de l'influenza aviaire (maladie animale infectieuse) avec les filières avicoles.

Le ministre préconise "une accélération" de l'abattage des canards

La situation dans le Gers n'est pas comparable aux 119 foyers de contamination recensés la semaine dernière dans les Landes, mais le virus progresse aussi rapidement vers l'est du département. Julien Denormandie a d'ailleurs renforcé les mesures sanitaires. 

Autour des foyers contaminés, la zone de dépeuplement massif passe ainsi de trois à cinq kilomètres, ce qui sous-entend l'abattage de plusieurs élevages ou le vide sanitaire pour les exploitations, sans aucune présence animale. Les zones de surveillance passent elles de 10 à 20 kilomètres et plusieurs abattoirs devraient être réquisitionnés pour accélérer le processus, selon le ministre de l'agriculture.

Le ministre de l'Agriculture va donc s'expliquer sur toutes ces mesures ce lundi matin sur France Bleu Occitanie et faire un point sur la situation dans le Gers. À écouter à 7h30 sur notre antenne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess