Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : les Fermiers de Loué contraints de confiner leurs volailles

-
Par , France Bleu Maine

Suite à la découverte en France de deux foyers de grippe aviaire, les éleveurs de volailles sont en alerte. La Sarthe, comme tous les autres départements, est à "risque élevé" et des mesures de protection renforcées ont été instaurées par la préfecture. Les volailles doivent être confinées.

Les fermiers de Loué doivent claustrer leurs volailles
Les fermiers de Loué doivent claustrer leurs volailles © Maxppp - Marc OLLIVIER

Après le Covid, la grippe aviaire... Comme en 2005 et 2015, Les élevages français de volailles sont en alerte. Après la découverte d'un premier cas mi-novembre en Corse, un second foyer d'influenza aviaire vient d'être détecté dans une animalerie des Yvelines, en région parisienne. La Sarthe, comme tous les autres département, est classée à "risque élevé" et des mesures de protection renforcées ont été instaurées par la préfecture. Toutes les volailles doivent être confinées.

8 millions d'animaux des Fermiers de Loué claustrés

Depuis mardi, ce sont près de 8 millions de volailles qui sont confinées par les 1 100 fermiers de Loué. Prévenus par SMS dès l'instauration des mesures, les éleveurs sarthois ont été contraints de claustrer 95% de leurs animaux et de mettre des filets dans leur exploitation pour les 5% restants. La quasi totalité des volailles élevées en plein air se retrouvent donc confinées à cause de ce virus, qualifié de "contrariant" par Yves de la Fouchardière, le directeur des Fermiers de Loué. 

Ce dernier préfère d'ailleurs parler d'influenza aviaire, non transmissible à l'homme, afin d'éviter toute confusion avec la grippe. Il faut dire que lors de l'épisode de grippe aviaire en 2005, les ventes de poulets avaient nettement chuté. Et c'est un scénario que les Fermiers de Loué ne veulent pas revivre. D'autant que le groupement sarthois a beaucoup investi ces dernières années dans la biosécurité pour éviter une épidémie qui, si elle n'est pas maîtrisée, peut décimer 70% d'un élevage.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess