Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Grippe aviaire : les producteurs de canards de Gironde dans l'attente de concret

jeudi 28 janvier 2016 à 16:38 Par Stéphanie Brossard, France Bleu Gironde et France Bleu

Après les promesses d'aides faites à la filière palmipèdes du sud-ouest, la quarantaine de producteurs de canards de Gironde restent dans l'expectative. Quand vont-elles arriver et de quel montant ? Elus, services de l'Etat, chambre d'agriculture, éleveurs et Palmagri se sont réunis jeudi à Auros.

L'entrée de la coopérative Palmagri à Auros
L'entrée de la coopérative Palmagri à Auros © Radio France - Stéphanie Brossard

Les producteurs de canards de Gironde et la coopérative Palmagri à Auros dans le sud-Gironde restent dans l'expectative après les annonces faites par le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll. 290 millions d'euros au total seront versés, dont 130 millions d'euros pour la filière palmipède du sud-ouest touchée par l'épizootie de grippe aviaire, et contrainte d'appliquer la mesure de vide sanitaire.

Pas de revenu durant 4 mois minimum

Dans le détail, ils ne savent ni quand, ni quel montant d'aide leur sera versé. Ils savent juste qu'ils pourront reprendre la production et faire rentrer de nouveaux canetons qu'à partir du 9 mai. Ils ont calculé un manque-à-gagner sur 4 mois (le temps de faire le vide sanitaire, de remettre des canards à l'élevage, de les gaver et de les abattre pour les mettre en vente).

Il reste encore pour l'instant quelques canards chez Jean-Luc Tauzin à Brannens - Radio France
Il reste encore pour l'instant quelques canards chez Jean-Luc Tauzin à Brannens © Radio France - Stéphanie Brossard

Elus, représentants de la chambre d'agriculture de la Gironde et services de l'Etat ont visité l'exploitation de Jean-Luc Tauzin, producteur de canards à Brannens, l'un des 16 qui travaille pour Palmagri à Auros.

Visite dans l'exploitation de Jean-Luc Tauzin

Dernier jour d'abattage fixé au 28 avril chez Palmagri 

Il y aura forcément du chômage technique parmi les 14 salariés de Palmagri à l'issue du vide sanitaire. La coopérative d'Auros sait déjà que le dernier canard sera abattu le 28 avril dans ses murs. Mais impossible d'être plus précis pour l'instant, sans plus de précisions sur les aides qui seront versées. Du montant des aides attribuées aux 16 producteurs qui travaillent avec Palmagri, dépendra aussi la survie de la coopérative. 

Julien Peyrole le directeur de Palmagri

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a justifié le délai nécessaire à la préparation de l'arrêté d'indemnisation des professionnels du foie gras, et annoncé une réunion des professionnels avant sa publication, le 5 février. 

Production assurée jusqu'au 28 avril chez Palmagri. Et après ? - Radio France
Production assurée jusqu'au 28 avril chez Palmagri. Et après ? © Radio France - Stéphanie Brossard

265.000 canards sont produits chaque année en Gironde, dont 50.000 par Palmagri. Ils sont une quarantaine de producteurs dans notre département.

Des mesures de chômage technique seront inévitables - Radio France
Des mesures de chômage technique seront inévitables © Radio France - Stéphanie Brossard