Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Grippe aviaire : un nouveau cas à La Dornac en Dordogne malgré le vide sanitaire

mercredi 20 juillet 2016 à 5:45 Par Faouzi Tritah, France Bleu Béarn, France Bleu Gironde, France Bleu Limousin, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu

Un cas de grippe aviaire a été détecté au début du mois dans un élevage de poulets à La Dornac dans le Terrassonnais malgré le vide sanitaire. Les 4400 volatiles ont été abattus. Un autre cas dans un élevage de canards de l'Aveyron a été relevé. Le ministère de l'agriculture se veut rassurant.

Poulets illustration
Poulets illustration © Maxppp - Maxppp

La Dornac, France

Alors que le vide sanitaire est derrière nous, un cas de grippe aviaire a été signalé à La Dornac dans le Terrassonnais. Les 4400 volatiles ont été abattus. Un nouveau cas de grippe aviaire post vide sanitaire a été détecté dans un élevage de canards dans l'Aveyron. En Aveyron la découverte a été faites dans le cadre des contrôles de 1000 exploitations des 18 départements concernés par le vide sanitaire. En Dordogne  c'est dans le cadre du renforcement de la surveillance clinique après le premier cas détecté en novembre 2015.

L'échec du vide sanitaire ? 

L’éleveur de poulet lui - même a prévenu les services vétérinaires quand il s’est rendu compte que ses volailles mouraient par dizaine. Le protocole a suivi son cours jusqu’à l’abattage des 4.400 poulets. Le ministère de l’agriculture refuse de parler d’un échec du vide sanitaire : oui il peut y avoir des élevages où la désinfection a été mal faites, le virus peut résister, et le ministère va même plus loin en évoquant un succès de la surveillance clinique renforcée en place dans la filière depuis le tout premier cas de grippe aviaire au mois de novembre.

"C'est assez inquiétant et dramatique mais attendons les résultats" Dominique Bousquet président de la Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord noir Thenon Hautefort

Ce discours confiant de l’état n’est pas de nature à rassurer les éleveurs de canards qui viennent à peine de réintroduire des canetons dans leurs exploitations et qui ne veulent pas revivre le cauchemar du vide sanitaire. "Ce serait inquiétant que ça vienne des élevages de canards voisins", soupire Dominique Bousquet président de la Communauté de communes du Terrassonnais en Périgord noir Thenon Hautefort. Un bilan des contrôles de 1.000 exploitations dans les 18 départements du Sud-ouest concernés par le vide sanitaire sera présenté en septembre. Et on devrait en savoir plus sur l'efficacité réelle de la stratégie du vide sanitaire.

A lire également : Les agriculteurs landais réagissent

Pour aller plus loin : La grippe aviaire expliquée en 1'30