Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grippe aviaire : vide sanitaire dans les Pyrénées-Atlantiques

-
Par , France Bleu Pays Basque
Pyrénées-Atlantiques, France

A compter du 17 avril et jusqu'au 28 mai, 5 départements du Sud Ouest dont les Pyrénées Atlantiques vont devoir se vider de leurs canards pour endiguer la grippe aviaire.

Pas de retour des canards avant le 29 mai 2017.
Pas de retour des canards avant le 29 mai 2017. © Radio France - Margaux Stive

Un an plus tard, rebelote. Du 17 avril au 28 mai, soit une période de 6 semaines, cinq départements du Sud Ouest dont les Pyrénées Atlantiques sont concernés par une mesure de vide sanitaire. Mesure pour endiguer le virus de la grippe aviaire et publiée ce dimanche 2 avril dans un arrêté au Journal Officiel. En tout, ce sont 1134 communes qui seront vierges de palmipèdes pendant cette période.

En quoi le vide sanitaire consiste ?

<div>Le vide sanitaire va s'appliquer dans 320 communes du département. Concrètement, l'arrêté prévoit l'interdiction de "la mise en place de palmipèdes" dans les élevages et un "vide sanitaire obligatoire", ce qui veut dire que les bâtiments devront être vidés d'animaux pour être nettoyés et désinfectés.</div>

Les exploitations dans les communes qui n'étaient pas concernées par l'abattage préventif pourront garder leur volatiles, et les mener à terme, après autorisation des services vétérinaires. En revanche, pas de nouvelle arrivée de canetons sur les exploitations et ce jusqu'au 28 mai inclus.

Le 29 mai, les canards pourront faire le retour dans les exploitation dans "des conditions strictes de dépistages des animaux et du respect effectif des mesures de biosécurité" explique le ministère de l'agriculture dans son communiqué.

Suivi jusqu'en mars 2018

Mais désormais, il y aura un suivi plus poussé. Pendant un an, jusqu'au 31 mars 2018, les palmipèdes seront dépistés régulièrement au cours de leur vie, et les véhicules de transports seront systématiquement nettoyés et désinfectés entre chaque trajet.

Depuis le début de l'épizootie de grippe H5N8 en novembre, 709 communes du Sud Ouest ont été touchées par les mesures d'abattage préventif. 248 communes étaient concernées dans le département. En tout en 4 mois, ce sont près de 4 millions de volatiles qui ont été abattus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu