Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haut-Rhin : dégâts de sangliers, les agriculteurs de montagne sont à bout

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Dans le Haut-Rhin, les agriculteurs de montagne n'en peuvent plus des dégâts des sangliers. De très nombreuses parcelles sont touchées et la facture est lourde pour eux. Les maires des vallées concernées vont rencontrer le préfet à la fin du mois.

Les agriculteurs de montagne ont montré leur mécontentement à Fréland
Les agriculteurs de montagne ont montré leur mécontentement à Fréland © Radio France - Guillaume Chhum

Dans le Haut-Rhin, les agriculteurs de montagne n'en peuvent plus des dégâts causés par les sangliers dans leurs parcelles. Des dégâts récurrents chaque année, mais particulièrement importants cette année. Depuis trois semaines, ils retrouvent la terre retournée par des groupes d'animaux dans leurs prés, ça a des conséquences économiques pour eux. 

Ce sont les secteurs de montagne : Fréland, Orbey, Sainte-Marie-aux-Mines, Sainte-Croix-aux-Mines, Lièpvre, Lapoutroie qui sont principalement touchés. Pour essayer de trouver des solutions, une réunion avec les maires des vallées concernées est prévue en préfecture du Haut-Rhin, d'ici la fin du mois. 

Une facture lourde  Fréland 

"C'est un champ de patates !", lance Valentin Langer de la ferme Les Issues, située sur les hauteurs de Fréland. La moitié de ses parcelles ont été touchées par les dégâts des sangliers. Ses vaches ne peuvent plus manger de fourrage avec de la terre, il est obligé d'en acheter à l'extérieur. Cette situation fragilise le producteur de Munster AOP, installé en bio, cela joue sur la qualité du lait. 

Les sangliers ont retourné la terre
Les sangliers ont retourné la terre © Radio France - Guillaume Chhum

Il souhaite des mesures rapides pour faire face aux dégâts des sangliers. " On est tous les matins avec les vaches et là, cette situation nous décourage," ajoute le jeune agriculteur. Pratiquement toutes les parcelles des agriculteurs de Fréland ont été touchés par les dégâts des sangliers. 

Les sangliers de plus en plus difficiles à chasser

Parmi les solutions avancées : des battues concertée, le même jour, aux mêmes heures, à plusieurs endroits différents, pour que les chasseurs soient plus efficaces sur les tirs. D'autres solutions évoquées : la possibilité pour les chasseurs d'utiliser dans le Haut-Rhin des lunettes thermiques, pour pouvoir chasser dans la nuit. 

Des terrains saccagés par les sangliers à Fréland
Des terrains saccagés par les sangliers à Fréland © Radio France - Guillaume Chhum

Les sangliers deviennent de plus en plus difficiles à traquer. " C'est un animal qui est très malin. Le chasseur peut sortir cinq nuits de suite sur son territoire, il ne verra pas de sanglier, même si il reste jusqu'à trois heures du matin et le lendemain matin, on trouvera de nouveaux dégâts," analyse Gilles Kaszuk le président de la fédération des chasseurs du Haut-Rhin. Pourtant, plus de 13.000 sangliers ont été abattus l'année dernière sur le département. 

Exemple de chiffrage de dégâts : 62 hectares de touchés à Sainte-Croix-aux-Mines,  53.000 euros de dégâts. 42 hectares sur Orbey et 45.000 euros de dégâts ou encore Fréland : 19 hectares de touchés pour 19.000 euros de dégâts. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess