Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : beau succès au pôle de Lanaud pour la première vente en ligne de son histoire

-
Par , France Bleu Limousin

Pour la première fois de son histoire et à cause du coronavirus, le pôle de Lanaud organisait cette semaine sa vente aux enchères sur internet. Une vente inédite couronnée de succès. Le catalogue interactif a été consulté 12 000 fois et le prix record des ventes atteint 11 800 euros.

Loin du ring la vente aux enchères de Lanaud qui se déroulait pour la première fois en ligne est un succès
Loin du ring la vente aux enchères de Lanaud qui se déroulait pour la première fois en ligne est un succès - Pôle de Lanaud

C'est une vente historique qu'organisait cette semaine la station de Lanaud, le haut lieu de la génétique de la race bovine limousine. Sa dernière vente aux enchères de la saison se déroulait en ligne avec la mise en place d'un dispositif inédit pour permettre aux acheteurs du monde entier de suivre la vente en direct mais loin du ring. Le catalogue mis en ligne en amont de la vente a été consulté 12 000 fois et les animaux se sont aussi très bien vendus.

11 800 euros pour Pétunias, un jeune reproducteur

Le prix record de cette vente aux enchères revient à Pétunias dans la catégorie "reproducteurs jeunes" . Il a été vendu 11 800 euros par un éleveur de la Haute-vienne à des collègues de l'Aveyron. Dans cette catégorie 100 % des animaux ont trouvé preneur avec une moyenne de prix supérieure à l'année dernière. A noter que trois autres animaux ont dépassé la barre des 10 000 euros.

Belle vente aussi pour les espoirs et les génisses

Dans la catégorie "espoirs" le prix record revient à PUMA acheté par un éleveur de Loire-atlantique pour 6 300 euros, et dans cette même catégorie la moyenne des prix de cette vente aux enchères est même en progression par rapport aux deux précédentes années avec 3 300 euros. Mais les génisses se sont aussi très bien défendues. Le prix moyen des ventes a largement dépassé celui de l'an dernier et c'est un éleveur anglais qui a déboursé la plus grosse somme pour la génisse Oklaoma, soit 4 200 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess