Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : La Chambre d'Agriculture réclame le statut de calamité sécheresse

-
Par , France Bleu Limousin

Le département de la Haute-Vienne sera t il déclaré en calamité sécheresse ? La Chambre d'Agriculture lance une procédure afin d'obtenir ce statut d'ici la fin de l'année. Cela permettrait aux agriculteurs de profiter d'aides financières pour faire face à la crise

La chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va demander la reconnaissance du département en calamité sécheresse
La chambre d'agriculture de la Haute-Vienne va demander la reconnaissance du département en calamité sécheresse © Maxppp - Rémy Perrin

Rassemblés en session extraordinaire, les élus de la Chambre d'agriculture ont décidé d'enclencher une procédure qui devrait apporter des aides financières aux agriculteurs du département, sévèrement touchés par les conditions climatiques depuis le début de l'année.

Effectivement, après un hiver trop humide qui a retardé le semis des céréales, les agriculteurs ont dû faire face à une première période de sécheresse, pendant le confinement. La suite n'a pas été plus favorable. comme le confirme Yann Gourdon, maraicher à Verneuil-sur-Vienne : "on pensait sauver les céréales d'été comme les tournesols et bien on a pris le mois de juillet le plus chaud et sec dans le secteur. tout était réuni cette année pour que la culture des céréales soit très mauvaise."

Ce n'est pas du"pleurnichage"-Bertrand Venteau, le président de la Chambre d'Agriculture de la Haute-Vienne

Les stocks prévus pour cet hiver ont déjà été entamés. Sans oublier les prix qui flambent. La paille a atteint 100 euros la tonne! Du coup, pour Bertrand Venteau, le président de la Chambre d'Agriculture de la Haute-Vienne, le statut de calamité sécheresse n'est pas négociable :"quand on va chez les paysans, ce qu'ils attendent c'est le statut de calamité sécheresse parce que financièrement c'est dur ! Ce n'est pas du"pleurnichage", c'est qu'ils en ont besoin!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess