Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Haute-Vienne : la Confédération paysanne mène une action devant les locaux de Madrange

vendredi 11 janvier 2019 à 18:10 Par Jérôme Collin et Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Des militants de la Confédération paysanne dénoncent les méthodes de l'entreprise, symbole selon eux de l'industrie agroalimentaire mondialisée et qui ignore les producteurs locaux.

Des militants de la Confédération paysanne devant le site de Madrange en Haute-Vienne
Des militants de la Confédération paysanne devant le site de Madrange en Haute-Vienne © Radio France - Françoise Ravanne

Feytiat, France

Une vingtaine d'agriculteurs, appartenant à la Confédération paysanne, ont manifesté jeudi 10 janvier devant l'usine Madrange à Feytiat, en Haute-Vienne. Le syndicat agricole y a mené une action symbole pour dénoncer les méthodes de l'industriel agroalimentaire. Les agriculteurs ont brandi une banderole avec l'inscription "Les profits pour l'usine, et pour les paysans la déprime". 

La filière porcine a quasiment disparu en Limousin. La Confédération paysanne en impute en partie la responsabilité à Madrange, qui importe ses porcs de Bretagne mais aussi des Pays-Bas. "Madrange c'est un symbole de l'alimentation mondialisée, complètement déconnectée des territoires et de ce qu'on peut y produire", déplore Aymeric Mercier, éleveur dans le nord de la Haute-Vienne. "Madrange est complètement déconnecté aussi de la demande de la société civile qui souhaiterait avoir une meilleure qualité et une montée en gamme", poursuit ce membre de la Confédération paysanne.

Madrange est un symbole des aberrations du libre-échange. Tout ça sert à tirer les prix vers le bas, c'est contre le revenu des paysans"

Plus de proximité et de respect des éleveurs locaux

La Confédération paysanne défend un modèle différent de consommation, avec des alternatives. "On sent qu'il y a quelque chose à faire sur une alimentation saine, de proximité", assure Thomas Gibert, installé depuis trois ans dans une ferme collective à Coussac-Bonneval avec 10 autres agriculteurs. 

Il faut que ce soit le début d'un grand mouvement sinon on va droit dans le mur"

L'action de la Confédération paysanne n'est pas anodine. Les élections dans les chambres d'agriculture débutent lundi 14 janvier. Les différents syndicats agricoles essaient donc de se montrer le plus possible.