Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La ruralité : un enjeu électoral 2017

"Hop-là", regrouper les moyens pour aider les producteurs alsaciens

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass
Oberhausbergen, France

Depuis cinq ans, la coopérative Hop-là à Oberhausbergen permet aux agriculteur de se regrouper et de vendre directement leurs produits. Face à une crise agricole aigue, les agriculteurs mutualisent les moyens.

33 producteurs vendent leurs produits chez Hop-là.
33 producteurs vendent leurs produits chez Hop-là. © Radio France - Charlotte Jousserand

Dans le magasin "Hop-là", à l'entrée d'Oberhausbergen, les voitures des clients arrivent sur le parking dès l'ouverture, dès 9 heures du matin. Il y a des caddies, des paniers, des caisses et des rayons. Cela ressemble à un supermarché mais ce n'en est pas un. C'est plutôt un marché couvert pratiquement permanent. Dans les rayons, il y a uniquement des produits locaux et donc de saison. Des produits cultivés, transformés par l'agriculteur lui-même.

Les agriculteurs qui vendent chez Hop-là restent propriétaires de leurs produits, ils fixent le prix de leur marchandise et la quantité proposée à la vente.Il n'y a pas d'intermédiaire. En échange, chaque agriculteur passe une journée au magasin. Jean-Marc Schneider est producteur de fleurs coupés, de farine et d'huile, aujourd'hui c'est son tour d'être dans le magasin. Il raconte sa journée type : "J'arrive à 7 heures, je regarde si les équipes sont là, ensuite je suis un peu un joker, je mets la main à la pâte là où il faut". Jean-Marc Schneider change donc les étiquettes des produits, vérifie les dates de péremption, il passe aussi derrière le comptoir pour servir le fromage.

Les producteurs de chez Hop-là adhèrent à une charte éthique pour des produits frais et de saison - Radio France
Les producteurs de chez Hop-là adhèrent à une charte éthique pour des produits frais et de saison © Radio France - Charlotte Jousserand

Un moyen de commercialisation parmi d'autres

Jean-Marc Schneider vend chez Hop-là mais pas seulement. Il vend aussi à un grossiste et sur les marchés. Hop-là est un moyen de commercialisation en plus, plus avantageux au niveau économique et puis quand il n'est pas là, les autres agriculteurs vendent ses fleurs et sa farine. Les agriculteurs mutualisent les moyens et s'entraident.

C'est important que les agriculteurs aient d'autres moyens de commercialisation selon Patrick Messer, le président de la coopérative agricole : "On ne sait jamais ce qui peut arriver. On ne veut pas créer de dépendance. Avoir un autre moyen de commercialisation, cela permet aussi de mieux coordonner sa production et de l'étaler".

"Hop-là" a été créée après sept ans de travail. Pour Patrick Messer, "Hop-là" a permis à des exploitations à sortir de leurs difficultés. "On est dans cette grande salle, on arrive à discuter. La crise agricole est sournoise et beaucoup d'agriculteurs ont honte de parler de leurs difficultés. Ici on arrive à faire tomber les carapaces, on trouve des solutions ensemble".

. - Aucun(e)
.

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu