Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sept attaques d'ovins et 73 moutons tués en dix jours en Haute-Saône : un loup en cause selon les agriculteurs

-
Par , , France Bleu Besançon, France Bleu

Un troupeau de 44 bêtes a été attaqué dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 janvier 2021, à Jussey, en Haute-Saône : huit moutons sont morts. Puis la nuit suivante, une double attaque a eu lieu sur les communes de Cendrecourt et Ormoy. Il y a eu sept attaques en dix jours dans le département.

Un élevage ovin a de nouveau été attaqué en Haute-Saône. Il pourrait s'agir d'un loup.
Un élevage ovin a de nouveau été attaqué en Haute-Saône. Il pourrait s'agir d'un loup. © Radio France - Bleuette Dupin

Dimanche 17 janvier 2021, la Fédération des syndicats d’exploitants agricoles de Haute-Saône (FDSEA70) alerte sur une double attaque sur les communes de Cendrecourt et Ormoy : sept animaux auraient été tués. Cette fois, la FDSEA assure que le loup en est responsable. Déjà la nuit précédente, du vendredi 15 au samedi 16 janvier 2021, un nouvel élevage ovin avait fait l’objet d’une attaque à Jussey. En tout, il y a eu plus de 70 animaux tués en dix jours, la coupe est pleine pour le syndicat d'agriculteurs.

"Le loup a de nouveau frappé, nous pouvons le dire et l'affirmer"

Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 janvier 2021, deux élevages ont été attaqués dans le même secteur le long de la Saône, sur les communes de Cendrecourt et Ormoy. Dimanche matin, le bilan s'élève à sept animaux tués. 

Puisque personne n'ose le dire, nous on le dit - Emmanuel Aebischer président de la FDSEA70

Cette fois sur sa page Facebook, la FDSEA70 est claire : "on peut le dire et l'affirmer, le loup a de nouveau frappé deux élevages cette nuit." Selon le président du syndicat départemental, Emmanuel Aebischer, "au vu des similitudes entre les attaques, les empreintes laissées, cela ne fait aucun doute." De plus, la morsure laissée sur les bêtes serait "propre au loup, rien à voir avec une attaque faite par un chien : ils ont la gorge tranchée par un seul coup de mâchoire, pas déchiquetée." 

Une vidéo qui montrerait un loup circulant dans le secteur récemment a été postée sur la page Facebook de la FDSEA : 

En effet, une attaque de loup n’est pas à exclure selon les spécialistes. "Compte tenu des caractéristiques de la prédation et des traces laissées par l’animal", avait indiqué la préfecture du département dans un communiqué le vendredi 15 janvier 2021.

Sept élevages attaqués en dix jours en Haute-Saône

Sur un troupeau de 44 bêtes, huit moutons ont été tués. Huit autres ovins sont portés disparus, vraisemblablement dans la Saône, la rivière en crue, toute proche de la parcelle. "Il faut stopper ce décompte macabre. À l‘État d’agir ! Sinon… " prévient la FDSEA70.

Au total, il y a ainsi eu sept attaques de troupeaux en dix jours dans le département de la Haute-Saône, 73 ovins sont morts. Après une première réunion de crise en préfecture la semaine précédente, des membres de la FDSEA doivent à nouveau se rendre à la préfecture de Haute-Saône ce mardi 19 janvier 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess