Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche
Dossier : Tempêtes de 1999, 20 ans après

Il y a tout juste vingt ans, la tempête Martin traversait la région Auvergne-Rhône-Alpes

Quelques jours après Lothar dans la nord de la France, dans la nuit du 27 au 28 décembre 1999, la tempête Martin traversait cette fois la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les dégâts dans la massif du Pilat en 1999
Les dégâts dans la massif du Pilat en 1999 - ©INA©France3

Haute-Loire, France

Sur le mont Pilat, au crêt de l’Œillon, on avait enregistré des vents de 183 km par heure. Mais plus bas, en plaine, à Saint-Étienne ou dans le Velay, ils soufflaient encore à 140 km/h. Résultat, ce soir-là dans tous les massifs forestiers de la Loire et de la Haute-Loire, des milliers d’arbres ont été couchés ou cassés par la tempête.

Carte de la tempête Martin de 1999 - Aucun(e)
Carte de la tempête Martin de 1999 - ©Météo-France

Vingt ans après, Henri Beaupertuis, le vice-président du Syndicat des forestiers de la Loire se souvient de la désolation qu’il avait découverte au lendemain de la tempête :"Ça a été un peu l'apocalypse avec des conditions très difficiles, tous les bois étaient tendus et croisés, les chemins forestiers étaient tous bouchés et les scieries étaient bondées. Il a fallu trouver des solutions de stockage pour conserver les bois."    

Il aura fallu près de dix ans pour écouler les stocks de bois supplémentaires générés par la tempête et près de vingt ans pour remettre les parcelles en ordre.

Il ne reste plus guère de trace de cette tempête dans les massifs. Sur les secteurs les plus touchés, le Pilat, les Côtes du Forez, le Haut-Forez ou le nord de la Haute-Loire, il reste bien quelques stigmates de la tempête de 1999 mais globalement les propriétaires ont su changer leurs méthodes pour prévenir ce genre de catastrophe.

Ça et là on retrouve quand même les traces des arbres ravagés par la  grande tempête de 1999 - Maxppp
Ça et là on retrouve quand même les traces des arbres ravagés par la grande tempête de 1999 © Maxppp - -

Les forestiers de Loire et de Haute-Loire ont su rebondir pour trouver des parades et éviter qu'un prochaine tempête ne vienne une fois encore ruiner leurs parcelles. Didier Cornut, président du Syndicat des propriétaires privés de Haute-Loire, explique qu'il y a eu de la régénération naturelle et des plantations, mais que dans les deux cas, que l'on a introduit de la variété dans les peuplements et dans les tranches d'âge des bois pour redonner un équilibre aux parcelles.  

Depuis la tempête de 99 on a aussi beaucoup mécanisé la récolte des bois  - Radio France
Depuis la tempête de 99 on a aussi beaucoup mécanisé la récolte des bois © Radio France - Yves Renaud

Un nouveau défi attend déjà les forestiers de nos deux départements, c'est celui du réchauffement climatique et de son incidence négative sur les arbres de nos forêts mais ça c'est déjà une autre histoire.

- - Visactu
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu