Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol : les restrictions sont levées pour l'ensemble des produits agricoles

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Nord, France Bleu Picardie, France Bleu

Un peu plus de trois semaines après l'incendie à l'usine de Lubrizol de Rouen, le ministère de l'Agriculture annonce, pour l'ensemble des productions concernées, la levée des restrictions prises par précaution après la catastrophe.

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, indique dans un communiqué que les prélèvements effectués après l'incendie sont "conformes".
Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, indique dans un communiqué que les prélèvements effectués après l'incendie sont "conformes". © Radio France - Victor Vasseur

Rouen, France

En début de semaine, seuls les producteurs de lait étaient concernés. Ce vendredi soir, c'est l'ensemble des restrictions prises après l'incendie à l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) qui sont levées, ou qui vont l'être dans les prochaines heures.

Dans un communiqué, le ministère de l'Agriculture indique que l'avis de l'ANSES est tombé : les prélèvements effectués sont jugés conformes et la Direction générale de l'alimentation (DGAl) demande ainsi aux préfectures concernées de lever les arrêtés de restriction.

Des résultats inférieures aux seuils réglementaires

Le ministère détaille que l'avis de l'ANSES recense 502 résultats d'analyse, prélevés entre le 28 septembre et le 10 octobre. "L’avis confirme que les résultats de ces 502 prélèvements sont conformes dans leur forme consommée et présentent des résultats en deçà des valeurs réglementaires", écrit le ministère. 

Pour ce qui est des échantillons de légumes, ils sont conformes sauf quatre échantillons de légumes prélevés dans la Somme qui présentent "des teneurs en plomb supérieures à leur teneur maximale réglementaire respective". Une fois ces légumes lavés et pelés, il n'y a plus de risque selon le ministère, qui estime qu'on ne peut pas faire le lien avec l'incendie sur ces quatre échantillons et qu'il peut exister une autre source de contamination.

"Au-delà, poursuit le ministère, les résultats obtenus sur les œufs, l’ensilage de mais, l’herbe / foin / luzerne et le mais grains présentent des concentrations supérieures au bruit de fond classiquement retrouvé dans les plans de surveillance et de contrôle conduits chaque année par la DGAl, tout en restant en deçà des seuils réglementaires."

Comme pour le lait, le ministère souligne l'importance de maintenir une surveillance au plus long cours. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu