Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Incendies de récoltes dans l'Eure : pourquoi les moissons n'étaient-elles pas interdites jeudi ?

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Dans l'Oise, la préfecture avait pris un arrêté interdisant les moissons ce jeudi 25 juillet. Pourquoi pas dans l'Eure ? Alors que les feux de récolte ont brûlé plus de 2000 hectares. "Il y avait un enjeu pour la récolte des blés, une prise de risque a été faite", explique la préfecture.

Plus de 2 000 hectares sont partis en fumée dans l'Eure
Plus de 2 000 hectares sont partis en fumée dans l'Eure - SDIS 27

Évreux, France

Après les dégats - 2 000 hectares brûlés, une vingtaine de pompiers légèrement blessés, une maison détruite - place aux questions. Voire à la polémique. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi hier, jeudi, alors que l'on savait que des records de chaleur allaient être battus, les moissons n'ont pas été interdites.

Dans l'Oise, le préfet a pris un arrêté pour les interdire, arrêté également dans le Nord à proximité des habitations. Mais aucun arrêté dans l'Eure. Nous avons joint la préfecture pour obtenir des explications.

La préfecture assume "une prise de risque"

"Dans l'Oise, les moissons étaient plus avancées, nous nous étions à une période plus critique de récolte des blés, donc il y avait un enjeu. _Une prise de risque a donc été faite_, mais la décision a été prise par le Préfet en connaissance de cause, c'est une décision raisonnée. Nous avions rencontré les organisations agricoles pour faire passer des messages de prévention. Et je rappelle qu'il n'y a pas eu de victimes", explique Jean-Marc Magda, le secrétaire général de la préfecture de l'Eure.

Un champ brûlé par le feu dans l'ouest de l'Eure - Radio France
Un champ brûlé par le feu dans l'ouest de l'Eure © Radio France

Les autorités affirment avoir rencontré les organisations agricoles pour passer un message de prévention, mais visiblement insuffisant car la plupart des incendies ont été déclenchés lors des moissons. "La plupart des incendies se déclenchent lorsque des cailloux ou des silex sont pris dans les engins et ça provoque une étincelle", poursuit Jean-Marc Magda.

Interdire les moissons serait "excessif" pour la FNSEA

Du côté de la  FNSEA 27, on estime que l'interdiction de moissonner serait "excessive". Damien Auclaire est vice-président du syndicat agricole et céréalier près d'Evreux.  Il reconnaît que les agriculteurs se sont pressés pour les moissons cette semaine "Des orages étaient annoncés et la pluie aurait nui à la qualité du blé. Il y a des enjeux économiques, et ça me paraît impossible de prendre des arrêtés pour interdire les moissons. Et sur quels critères ? Le vent? La température?"

La FNSEA qui reconnait toutefois la nécessité d'intensifier les campagnes de prévention lors des prochaines moissons.

Choix de la station

France Bleu