Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : à la foire aux vins de Vouvray le millésime 2018 a déjà beaucoup de succès

-
Par , France Bleu Touraine

La récolte exceptionnelle de 2018 a donné un vin d'une qualité rare selon les viticulteurs de l'appellation d'origine contrôlée des vins de Vouvray. Ils organisent en ce moment l'édition 2019 des Tuffolies, la foire aux vins qui se termine le 18 août.

En une matinée plus d'une centaine de personnes sont venues déguster les vins de Vouvray à la cave de la Bonne Dame.
En une matinée plus d'une centaine de personnes sont venues déguster les vins de Vouvray à la cave de la Bonne Dame. © Radio France - Manon Derdevet

Vouvray, France

Les vins de Vouvray ont plus de jamais du succès. Preuve en est depuis ce jeudi 15 août et jusqu'à dimanche 18 août aux Tuffolies 2019. La foire aux vins propose de faire découvrir les vins de cette appellation d'origine contrôlée à la cave de la Bonne Dame à Vouvray

Les vins de Vouvray ne sont issus que d'un seul cépage, le chenin, appelé aussi le Pineau de la Loire et répartis sur huit communes du nord de Tours : Chançay, Noizay, Parçay-Meslay, Rochecorbon, Sainte Radegonde, Vernou et Vouvray. Durant la foire, 16 producteurs font déguster des vins de Vouvray dans des caves troglodytiques.

Une cuvée 2018 exceptionnelle par sa qualité

Cette année le vin que tout le monde s'arrache est celui du millésime 2018. Une récolte d'une qualité rare selon Denis Meunier, vigneron à Vernou sur Brenne. "Il y a eu une euphorie. Pour les 2018, les gens avaient beaucoup d'attentes sur le vin de printemps (...) L'intensité de l'ensoleillement fait que les vins ont concentré rapidement les sucres"

"Ce sont des vins très gourmands, très ronds, où le fruité est dominant sur toutes les cuvées"

Selon lui la cuvée 2018 devrait encore réserver de belles surprises avec les vins de Vouvray pétillants. "Ils seront très fins et très expressifs" prévoit-il. 

Le millésime 2018 est d'une qualité exceptionnelle selon les viticulteurs - Radio France
Le millésime 2018 est d'une qualité exceptionnelle selon les viticulteurs © Radio France - Manon Derdevet

Des vins qui plaisent beaucoup à l'étranger également. Le Vouvray continue de s'exporter de plus en plus. "Ce sont d'abord les Etats-Unis et le Canada et au niveau européen, le marché allemand et hollandais sont très intéressants pour nous" explique Denis Meunier. 

Des publics plutôt intéressés par des vins tranquilles secs, "le chenin revient plus à la mode" selon le viticulteur. Les pétillants bruts et extra bruts, plus originaux, plaisent beaucoup également.

Le Vouvray plait beaucoup à l'étranger selon Denis Meunier vigneron à Vernou sur Brenne

Une récolte 2019 qui s'annonce plus compliquée

Malgré cette très bonne nouvelle. Les vignerons des vins de Vouvray sont inquiets pour le millésime 2019. "On a emmagasiné moins d'eau jusqu'au 30 juin déjà. Puis on a eu un mois de juillet très sec, très chaud, brûlant. On a des raisins qui ont décroché, qui ont grillé. Puis un manque d'eau ce qui a mis la vigne en état de stress" analyse Denis Meunier.

Résultat, le volume de récolte devrait être moins important même si la qualité est au rendez-vous assure le vigneron. "Nous attendons qu'il tombe de l'eau gentiment jusqu'aux vendanges", espère-t-il.