Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire: bataille autour du glyphosate entre la FNSEA et les pisseurs volontaires

-
Par , France Bleu Touraine

En juin 2019, 82 pisseurs volontaires d'Indre-et-Loire avaient fait analyser leurs urines pour démontrer qu'elles contenaient bien du glyphosate au delà d'un seuil admissible. La FNSEA 37 a fait réaliser des contre-analyses qui révèlent des résultats différents.

Le glyphosate toujours au centre d'une bataille d'analyses entre agriculteurs et pisseurs volontaires
Le glyphosate toujours au centre d'une bataille d'analyses entre agriculteurs et pisseurs volontaires © Maxppp - Stéphanie Lecoq

La FNSEA d'Indre-et-Loire dévoile ses contre-expertises dans la bataille qui l'oppose au collectif des pisseurs volontaires contre le glyphosate. En juin 2019, les tests urinaires sur 82 pisseurs avaient révélé des taux de glyphosate 10 fois supérieurs au seuil toléré pour les pesticides dans l'eau. La FNSEA a donc décidé de contre-attaquer en faisant réaliser ses propres analyses sur 11 volontaires. Les échantillons ont été envoyés à trois laboratoires différents dont un laboratoire agréé de Limoges; deux méthodes ont été utilisées et le laboratoire de Limoges n'a trouvé aucune molécule de glyphosate au dessus du seuil de détection. Michel Vaudour, FNSEA 37, se dit rassuré. 

Michel Vaudour, de la FNSEA 37, se dit rassuré.

La réaction de François Lafourcade, le responsable du collectif des pisseurs volontaires 37, est bien évidemment très opposée. Pour lui, les résultats de la FNSEA ne prouvent rien. François Lafourcade s'en remet aux scientifiques et à la justice.

François Lafourcade s'en remet aux scientifiques

Les agriculteurs de la FNSEA 37 ne veulent pas en rester là. Ce jeudi à Tours, à la maison des agriculteurs, ils organisent un débat avec des experts et ils ont invité le collectif des pisseurs volontaires à y participer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu