Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : L'archevêque de Tours au salon de l'agriculture pour rencontrer les producteurs tourangeaux

-
Par , France Bleu Touraine

Monseigneur Jordy sera ce lundi 24 février à Paris pour échanger avec les agriculteurs et viticulteurs de Touraine. Quinze évêques de France feront le déplacement au salon.

L'archevêque de Tours Monseigneur Vincent Jordy
L'archevêque de Tours Monseigneur Vincent Jordy © Radio France - Manon Derdevet

L'archevêque de Tours, Monseigneur Vincent Jordy sera au salon de l'agriculture ce lundi 24 février. Quinze évêques de France vont rencontrer les agriculteurs à Paris, porte de Versailles, pour parler de leur travail mais aussi de leurs difficultés.

Une première pour Monseigneur Jordy qui rencontrera des agriculteurs et viticulteurs d'Indre-et-Loire. Si l'évêque découvre encore la Touraine puisqu'il a été installé à Tours le 5 janvier dernier, il connaissait bien les agriculteurs dans son ancien diocèse dans le Jura. 

L'église et l'agriculture liées selon l'archevêque

Il explique qu'il a toujours tenu à ce que l'Eglise soit proche du monde rural : "L'Eglise a toujours été très en lien avec le monde agricole mais aujourd'hui il y a un souci vraiment croissant à nouveau d'abord par la difficulté et les souffrances du monde agricole. Quand je faisais les visites pastorales j'avais toujours une rencontre avec les agriculteurs. Je leur demandais toujours de me parler de leur métier, il y avait beaucoup de souffrance qui remontait, très souvent. En même temps j'aimais toujours leur dire "mais pourquoi êtes-vous heureux de faire ce métier ? et il y avait toujours un moment où ils étaient capable de dire leur joie", explique l'archevêque. 

"Il faut aider nos amis agriculteurs à vraiment vivre leur métier avec toute la joie que ça peut leur apporter, la satisfaction que ça leur apporte et de dire la proximité de l'Eglise"

Les quinze évêque célébreront ensuite une messe dans l’église Saint-Antoine de Padoue près de la porte de Versailles dans le 15e arrondissement de Paris où se déroule le salon de l’agriculture. 

Une visite importante pour les agriculteurs

Ce geste donne le sourire aux agriculteurs tourangeaux. Pour Michel Le Pape, agriculteur céréalier dans le sud du département depuis 37 ans et président de la coordination rurale 37, l'église et l'agriculture sont liés : "Il y a des gens qui sont très attachés, par tradition, par conviction aussi, mais cette aspect spirituel est souvent intimement lié avec la production. Le pape actuel s'est très engagé auprès de l'Ecologie et ça c'es très important", se réjouit-il.

Le salon de l'agriculture se terminera le 1er mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess