Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Agriculture : 3 départs en retraite sur 4 ne sont pas remplacés en Touraine

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

L'Indre-et-Loire a perdu 16 000 agriculteurs depuis 1970, faute de jeunes prêts à reprendre les exploitations. Un chiffre d'autant plus impressionnant que la Touraine reste une région agricole : la moitié du département est consacré à l'agriculture.

En 1970, la Touraine comptait 20 000 exploitants agricoles contre 4000 à l'heure actuelle.
En 1970, la Touraine comptait 20 000 exploitants agricoles contre 4000 à l'heure actuelle. © Radio France - Collection Watier/Maxppp

Ce jeudi 28 février, les producteurs et vignerons se déplacent au Salon de l'Agriculture pour représenter la Touraine. L'Indre-et-Loire est et reste un département agricole. Seulement, il accuse un cruel manque d'agriculteurs. En 1970, ils étaient 20 000 exploitants, contre 4000 en 2019.

" La moitié de la superficie du département est dédiée à l'agriculture. Soit 300 000 hectares " Philippe Guilbert, spécialiste des questions agricoles 

L'une des raisons de cette baisse se porte sur le manque de jeunes pour reprendre les exploitations. Pour trois départs en retraite, on ne constate qu'une seule installation (115 installations recensées en 2018). La moitié des agriculteurs sera en âge de prendre sa retraite en 2021, y compris les exploitations en bio. La moitie des exploitants  bio a d'ailleurs plus de 55 ans. Pourtant " la moitié de la superficie de l'Indre-et-Loire est dédiée à l'agriculture. Sur les 600 000 hectares qui composent le département, 300 000 hectares sont dédiés à l'agriculture ", indique Philippe Guilbert, journaliste du magazine spécialisé "Terre de Touraine"

Parmi, ces terres agricoles, un peu moins de la moitié sont consacrées à la production de blé et de céréales. Cela équivaut à 120.000 hectares. Les secteurs qui se détachent et qui sont porteurs restent l'arboriculture et la viticulture. Sans oublier la production laitière. " L'Indre-et-Loire est le 1er département de la région, en terme de production avec 175 millions de litres/an, soit une moyenne de 700.000 litres de lait produits chaque année pour un troupeau "moyen" ", remarque Philippe Guilbert. Parmi les 860 producteurs du Centre-Val de Loire, un tiers vient de Touraine, soit 250.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess