Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire: les consommateurs se ruent sur les produits locaux de la Ruche qui dit Oui

-
Par , France Bleu Touraine

Les circuits courts font face à une explosion de demandes des consommateurs incroyable en Touraine. Le nombre d'inscrits à La Ruche qui dit Oui a été multiplié par 25. Et les commandes de produits par cinq en moyenne.

Une Ruche en action pendant le confinement
Une Ruche en action pendant le confinement - La Ruche qui dit Oui

La Ruche qui dit Oui, cette communauté d'achats directs aux producteurs locaux, voit ses commandes par Internet multipliées par 5 en Indre-et-Loire. Le phénomène est d'ailleurs partout en France et dans la région. En Touraine, il y a 15 Ruches ouvertes, ce sont en fait des points de retrait des produits, légumes, fruits, viandes, etc, à Tours, Ballan-Miré, Joué-lès-Tours, Saint Cyr-sur-Loire, Fondettes, Luynes, ou encore Rochecorbon.

Ce succès provoqué par la crise liée au confinement contre le Covid-19 offre un marché énorme aux producteurs locaux mais c'est aussi un véritable casse-tête pour les patrons des Ruches qui tentent de répondre tant bien que mal aux commandes. 

Le nombre de commandes, c'est un peu la folie

Agnès Guestin tient une Ruche à Saint Cyr-sur-Loire, elle est aussi l'une des responsables nationale du réseau de la Ruche qui dit Oui

Nous sommes d'habitude à 20 distributions par semaine en Indre-et-Loire, en ce moment c'est 90 en moyenne, et la Ruche de Saint Cyr-sur-Loire a atteint 170 commandes jeudi soir. C'est un peu la folie! On manque cruellement de bénévoles pour faire les commandes -Agnès Guestin 

On ne peut pas inventer des poules, des cochons et des œufs plus qu'il n'y en a

Audrey Cottin tient les points Relais de Ballan-Miré, Joué et Tours-avenue de Grammont. Elle a multiplié ses commandes par trois

Certains producteurs croulent sous le travail. On ne peut pas inventer des poules, des cochons, et des œufs plus qu'il n'y en a. Les équipes sont surmenées, c'est beaucoup, beaucoup de travail. On ne peut pas refuser les ventes mais elles se clôturent plus tôt que d'habitude -Audrey Cottin 

Les responsables locaux et nationaux de La Ruche qui dit Oui espèrent que ce succès dû à la crise va être une prise de conscience des consommateurs et que les nouveaux venus resteront des clients une fois le confinement terminé. A noter que certaines Ruches ont suspendu leurs ventes à cause du Covid-19 parce que des gérants souhaitaient limiter les risques de contacts. C'est le cas de La Ruche de Saint Avertin.

Le lien du site: https://laruchequiditoui.fr/fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu