Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : la très forte croissance d'algues vertes dans les cours d'eau inquiète les pêcheurs

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Avec la sécheresse, le débit des cours d'eau en Indre-et-Loire baisse et favorise la prolifération extrême d'algues vertes. Un vrai problème pour les pêcheurs qui voient certaines espèces de poissons se faire de plus en plus rares.

Ce pêcheur professionnel retrouve ses filets de pêche comme ça à chaque fois qu'il les lève.
Ce pêcheur professionnel retrouve ses filets de pêche comme ça à chaque fois qu'il les lève. © Radio France - Yvan Plantey

Civray-de-Touraine, France

La sécheresse n'en finit plus d'avoir des conséquences désastreuses sur la Touraine. Depuis de nombreuses semaines, il n'a pas plu dans le département, ce qui maintient les restrictions de prélèvement d'eau. La Touraine connaît un épisode de sécheresse historique avec de vraies conséquences sur les poissons dans nos cours d'eau.

Certaines espèces que les pêcheurs voyaient régulièrement dans le Cher, dans la Loire ou dans l'Indre, sont beaucoup moins présentes : l'alose, la lamproie, les anguilles, la friture de Loire (ablettes, goujons). Ce n'est pas arrivé du jour au lendemain, et cette année, les pêcheurs s'alarment sur la prolifération des algues vertes.

Les corbicules sont ces mollusques qui proviennent des rivières asiatiques et qui mangent les phytoplanctons de nos cours d'eau. - Radio France
Les corbicules sont ces mollusques qui proviennent des rivières asiatiques et qui mangent les phytoplanctons de nos cours d'eau. © Radio France - Yvan Plantey

" Les filets qu'on a osé poser hier soir et relevés ce matin sont ressortis pleins d'algues, ça fait comme des boules de coton, et sur la Loire ça fait comme un mur vert ", explique Philippe Boisneau, pêcheur professionnel. 

Un mur d'algues vertes qui s'est développé en très grande partie à cause des faibles débits dans la Loire et dans le Cher. Depuis 10 ans, un mollusque est arrivé en provenance des rivières asiatiques et s'est mis tout au fond de nos cours d'eau. Ce mollusque mange tous les phytoplanctons qu'il trouve, et d'après Philippe Boisneau, voilà pourquoi on voit autant d'algues flotter : " Avant l'eau était opaque. Mais depuis que ce mollusque, le corbicule, mange les phytoplanctons. Et vu qu'il n'y a plus ces phytoplanctons, la lumière arrive sur le fond et donc la photosynthèse se fait et les algues se développent. "

Avant, ces phytoplanctons étaient mangés par les poissons intermédiaires qui disparaissent petit à petit. Contrairement aux prédateurs que sont les silures : " Je ne pêche plus que 10% des fritures que je pêchais en 2007. _Mais les proportions se sont inversées car je pêche maintenant des silures_. "

Des silures qui se rabattent donc sur les poissons qui viennent de l'océan : les saumons, les lamproies, les anguilles et qui font partie des espèces menacées.

Choix de la station

France Bleu