Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : Le Sainte-Maure-de-Touraine se porte bien

vendredi 15 mars 2019 à 5:36 - Mis à jour le dimanche 17 mars 2019 à 8:46 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine et France Bleu Berry

Le Sainte-Maure-de-Touraine est devenu le numéro des ventes de fromages de chèvres AOP français. Autre bonne nouvelle pour la filière : l'installation en 2018 de 4 nouveaux élevages de chèvres et d'un nouveau producteur fermier.

photo illustration
photo illustration - ©AOP Sainte Maure de Touraine

Indre-et-Loire, France

Près de 7,4 millions de fromages AOP Sainte Maure de Touraine ont été commercialisés en 2018. Cela représente une progression de 7% par rapport à 2017.

Quatre nouveaux élevages de chèvres et un producteur fermier installés en 2018.

Le Sainte Maure de Touraine représente à lui seul le plus important tonnage de tout le plateau de fromages du Val de Loire. 

L'AOP s'étend sur un million d'hectares seulement entre l'Indre-et-Loire, les cantons limitrophes du Loir-et-Cher, un bout de l'Indre et quelques cantons de la Vienne. Elle génère aujourd'hui 500 emplois directs dans 126 élevages de chèvres, 40 producteurs fermiers, 7 laiteries et 3 affineurs.

Il y a encore quelques années, l'AOP Sainte Maure de Touraine était produit à 60% par des producteurs fermiers et 40% par des laiteries.  Aujourd'hui, le pourcentage s'est inversé et il est majoritairement produit par des laiteries selon toujours le même cahier des charges. C'est aussi le sort qu'avait connu  avant lui le Crottin de Chavignol.

60% de la production ont été écoulés en grande distribution, ce qui en fait le fromage de chèvre AOP le plus vendu en libre-service.  Mais la success-story de l'Appellation suscite des envies et des vocations : Désormais le Sainte Maure de Touraine AOP côtoie dans les rayons des supermarchés de nouveaux fromages de chèvres - certes sans appellation - produits dans de nouvelles régions d'élevage de chèvres comme la Vendée ou la Bretagne. 

Pour le Président de l'Appellation, François Laurent, installé à La Roche-Clermault dans le sud du département, il y a encore des efforts à faire pour valoriser le produit :"Un fromage Sainte Maure de Touraine, ça a un certain prix, il faut apprendre à le payer, à le vendre et il faut apprendre à vendre le rêve qui va avec - dans le sens où il est authentique - qu'on ne peut pas le copier et que c'est tout un art de faire".