Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : les blés ont par endroit souffert de la sécheresse

-
Par , France Bleu Touraine

Les moissons ont commencé il y a déjà plusieurs jours en Touraine, comme d'habitude il y a un peu plus d'avance dans le sud que dans le nord de l'Indre-et-Loire. Il apparaît que les blés ont souffert par endroit de la sécheresse comme dans le secteur de Neuvy-le-Roi.

La moissonneuse batteuse de Franck Fournier et ses deux collègues céréaliers
La moissonneuse batteuse de Franck Fournier et ses deux collègues céréaliers - @Franck Fournier

Indre-et-Loire, France

Juché sur sa moissonneuse batteuse Franck Fournier fait le plein de carburant avant de repartir dans les champs.. Il y a quelques années ils se sont mis à trois pour acheter ce monstre, environ 200 000 euros...et encore il est d'occasion. Côté météo pas d'eau à l'horizon, l'idéal pour les moissons comme le confirme Franck Fournier : _On moissonne jusque deux heures du matin parfois pour avancer un peu le chantier mais ce n'est pas une année à stresser et à faire de longues soirées, on est sur le qui-vive le matin, prêt à démarrer à 7h mais on sait que l'on a encore 15 jours de beau. A_lors la machine va d'une parcelle à l'autre, colza, lin, orge et bien sur le blé....le blé qui par endroit a souffert de la chaleur explique Franck Fournier : On se retrouve avec quelques déboires quand même sur les blés qui ont séché trop rapidement, du coup on perd du poids sur nos récoltes, quand cela mûri trop vite cela donne un aspect de bonne qualité mais les grains sont tout petits car ils n'ont pas eu le temps de se gonfler et de se nourrir jusqu'au bout.

Le souci c'est plutôt les cultures de printemps, maïs, herbe pour l'alimentation du bétail l'hiver prochain, pour l'herbe il n' y pas eu de repousse car pas de pluie. Dans le monde paysan la solidarité s'exerce avec une opération "paille" qui se met en place pour dépanner les agriculteurs d'autres départements. 

Si les agriculteurs ne chôment pas en ce moment, ils sont toujours prêts à vouloir faire découvrir leur métier avec pourquoi pas vous faire monter dans leur moissonneuse batteuse, pour cela rendez vous sur le site Moissonneuse.fr