Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDEO - Indre-et-Loire : les réactions des agriculteurs tourangeaux suite à la sortie du film "Au nom de la terre"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine

Après la sortie du film "Au nom de la terre" qui alerte sur les souffrances des agriculteurs, ceux qui vivent en Touraine réagissent à l'exposition de leurs problèmes via une fiction. Pour ces agriculteurs, il est toujours important d'exposer au plus grand nombre leur mal-être quotidien.

Le film "Au nom de la terre" est sorti ce mercredi en salles, avec Guillaume Canet qui tient le premier rôle.
Le film "Au nom de la terre" est sorti ce mercredi en salles, avec Guillaume Canet qui tient le premier rôle. © Maxppp - PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Indre-et-Loire, France

Et si un film pouvait mieux raconter la souffrance des agriculteurs qu'eux-mêmes ? Ce n'est pas ce que prétend "Au nom de la terre", pourtant il tente bien, à sa manière, de la mettre en scène. Le film est sorti ce mercredi en salles, avec Guillaume Canet dans le rôle principal. Il incarne un jeune agriculteur qui reprend l'exploitation familiale. Sauf que 20 ans plus tard, il se retrouve endetté de toutes parts. Un film tiré d'une histoire réelle : celle du réalisateur, Edouard Bergeon, qui raconte ici le parcours de son père.

Une histoire réelle qui colle encore à l'actualité chez les agriculteurs. Depuis 2014, sur les trois départements Berry-Touraine (Indre, Indre-et-Loire et Loir-et-Cher), 151 situations ont été signalées et 35 pour la seule année 2018. Julien Raffeau est éleveur à Orbigny, près de Montrésor. Pour lui, le film a son importance dans le débat car il permet d'ouvrir ces questions à un auditoire plus large, à savoir celui des plus jeunes.

Julien Raffeau, au micro de France Bleu Touraine

Pour Maxime Billet, le président du syndicat des Jeunes agriculteurs en Touraine, la société doit arrêter avec la culpabilisation envers les agriculteurs. 

Maxime Billet, au micro de France Bleu Touraine.

À Tours, vous ne pouvez voir ce film, pour le moment, qu'au cinéma Les Studios.

"Aujourd'hui, certains agriculteurs qui nourrissent le monde n'arrivent même pas à se nourrir eux"

Jean-Michel Dionnet est bénévole pour l'association Aides 37. Il vient en aide aux agriculteurs en difficulté. Il les accompagne, les fait parler, les oriente aussi pour améliorer leur situation et éviter l'irréparable. 

L'agriculteur est très attaché à son métier, souvent il a repris la ferme de ses parents et grands-parents. La pression familiale est donc très forte sur ses épaules, plus toutes les critiques de la société. Tout ça, il le vit très très mal et au bout d'un moment ça décroche"

Choix de la station

France Bleu