Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : les systèmes anti-gel activés dans les vignes cette nuit

-
Par , France Bleu Touraine

En raison des températures négatives, entre -3 et -4° parfois, les systèmes anti-gel ont été activés dans les vignes sur les appellations Montlouis, Chinon, Bourgueil et Saint-Nicolas -de-Bourgueil. Malheureusement toutes les parcelles ne sont pas protégées.

Les hélicoptères mobilisés dans le secteur de l'appellation Montlouis
Les hélicoptères mobilisés dans le secteur de l'appellation Montlouis - Crédit photos Sandrine Boureau-Breton

Indre-et-Loire, France

Une nuit stressante pour les viticulteurs tourangeaux. Le thermomètre est nettement descendu en dessous de 0° dans la nuit de mercredi à jeudi. Il a fait entre -3 et -4° degrés par exemple sur l'appellation Montlouis-sur-Loire. Dans ce secteur, pour éviter que le gel ne détruise les vignes où l'état végétatif était avancé, les différents systèmes anti-gel ont été activés : vols stationnaires de plusieurs hélicoptère, activation des 10 tours anti-gel, mais aussi feux de pailles aux abords des parcelles. 

Il est trop tôt pour connaître précisément les éventuels dégâts 

Les feux permettent de réchauffer les parcelles de 1 ou 2 degrés - Aucun(e)
Les feux permettent de réchauffer les parcelles de 1 ou 2 degrés - Crédit photos Sandrine Boureau-Breton

Pour l'instant il est trop pour dire si il y a des pertes , explique Virginie Fleureau, la directrice de l'ODG, l'organisme de défense et de gestion de l'appellation Montlouis. Globalement, les systèmes anti-gel fonctionnent et permettent rapidement de gagner 2 degrés dans les parcelles. En revanche, le système montre ses limites quand les températures descendent nettement en dessous de 0°, comme en 1991 avec des gelées à -7°.

Sur Chinon, Bourgueil, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, 2/3 des parcelles ne sont pas protégées

A Amboise en revanche, il n'y a pas eu de gel, mais à l'ouest du département en revanche, il a aussi fallu activer les différents procédés antigel. Différents systèmes ont été mis en place depuis 2016 : les éoliennes fixes et mobiles pour couvrir des parcelles reculées, le système d'aspersion, et enfin les chauffage à gaz à air pulsé. François Audebert est vigneron à Chinon, Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Bourgueil. Il est aussi trésorier de l'ODG des vins de l'appellation. Il a fait entre -3 et -4°. Des situations qui peuvent s'avérer problématiques. Heureusement, ces systèmes anti-gel ont montré leur efficacité en réchauffant la masse d'air. Cela permet d'amortir les risques. Mais toutes les zones de l'appellation ne sont pas protégées. Une parcelle sur 3 est protégée par un système anti-gel. Il reste beaucoup de travail à faire

La nuit de jeudi à vendredi sera plus calme pour les vignerons tourangeaux avec le retour des températures positives le matin.