Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : les vendanges retardées à cause de la sécheresse dans plusieurs vignobles de Touraine

-
Par , , France Bleu Touraine

En raison du manque d'eau, les raisins ne sont pas encore matures et les vignerons doivent attendre encore une semaine avant de commencer à vendanger.

Image d'illustration de vendanges dans un vignoble de Touraine
Image d'illustration de vendanges dans un vignoble de Touraine © Maxppp - Maxppp

Les vendanges ne démarreront pas avant 6 à 8 jours pour la majorité des appellations en Indre-et-Loire. 

Alors qu'elles ont déjà commencé en Loir-et-Cher pour les fines bulles, c'est-à-dire les vins effervescents, en Touraine, les conditions climatiques font que les vignerons préfèrent attendre encore quelques jours pour que le raisin atteignent leur pleine maturité. La faute à la sécheresse, à ce manque d'eau qui a freiné la croissance des grappes. 

C'est le cas pour le cépage emblématique de Montlouis, le chenin, selon Valentin Delysse, le Maître de Chais de la Cave des Producteurs de Montlouis. "C'est un millésime un peu particulier, les vignes sont stressées par le manque d'eau, par la chaleur, et nous avons des vignes qui sont bloquées : le raisin peine à arriver à maturité et il arrive à maturité plus par concentration que par évolution biologique", constate le vigneron. 

"On a l'impression que l'on a des raisins mûrs mais aromatiquement ils ne le seront pas cette année sur 80% du vignoble pour Montlouis", Valentin Delysse, maître de Chais de la Cave des Producteurs de Montlouis

"C'est une vraie déshydratation du fait de la chaleur et du vent. L'ensoleillement favorise la dégradation des acides", poursuit Valentin Delysse. 

"On aura une récolte plus petite en quantité, surtout avec le gel qu'on a eu au printemps et les grillure qu'on a eu pendant les différentes canicules en juin et juillet", déplore le viticulteur qui reconnaît cependant que "le fait que l'on n'ait pas d'eau en ce moment favorise l'état sanitaire très bon du raisin et cela va faciliter le travail du maître de chais." 

"On n'aura pas un gros millésime en terme de quantité", Valentin Delysse

Les vendanges qui démarreront donc qu'aux alentours du 15 septembre pour les "chenins" de la cave des producteurs de Montlouis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu