Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les viticulteurs tourangeaux ont encore connu une nuit difficile à cause du gel

dimanche 14 avril 2019 à 8:26 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine et France Bleu

L'alerte a été déclenchée vers minuit dans la nuit de samedi 13 avril à dimanche 14 avril : les sondes installées dans les vignobles se sont déclenchées dès que les températures ont atteint le zéro. Immédiatement, les viticulteurs étaient réveillés pour tenter de limiter les effets du gel.

Des bougies ont été allumées dans les vignes de Rochecorbon pour faire face au gel
Des bougies ont été allumées dans les vignes de Rochecorbon pour faire face au gel - ©Benoit Gauthier

Indre-et-Loire, France

De Bourgueil à Rochecorbon en passant par les autres vignobles tourangeaux, une fois de plus, les viticulteurs ont vécu une courte nuit. A minuit (dans la nuit de samedi 13 avril à dimanche 14 avril), l'alerte s'est déclenchée lorsque les températures ont atteint le zéro degré. Aussitôt, c'est le branle-bas de combat pour limiter les effets du gel : - 2 degrès à Parçay-Meslay et Rochecorbon mais des températures plus basses encore sur certaines parcelles. 

Sur ces vignobles, pas d'éolienne pour brasser l'air avant qu'il ne touche les rangs de vigne, les viticulteurs se sont donc rassemblés pour allumer des bougies dans les vignes et des bottes de pailles au lever du jour.

A Montlouis-sur-Loire, les hélicoptères ont décollé là encore pour brasser l'air. 

A Bourgueil, les bottes de pailles ont aussi été allumées pour faire des écrans de fumée entre les rayons du soleil et les bourgeons de vigne

Il faut maintenant attendre la mi-journée de ce dimanche pour découvrir les dégâts causés par le gel. 

A Benais, les viticulteurs ont allumé des feux pour créer des écrans de fumée entre les rayons du soleil et les bourgeons de la vigne  - Aucun(e)
A Benais, les viticulteurs ont allumé des feux pour créer des écrans de fumée entre les rayons du soleil et les bourgeons de la vigne - ©Domaine Ansodelles