Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : Lettre ouverte de la Confédération paysanne aux députés qui ont voté pour le CETA

-
Par , France Bleu Touraine

Alors qu’une vingtaine de permanences d’élus LREM ont déjà été prises pour cible par des agriculteurs, en France, pour protester contre le vote du fameux CETA, la confédération paysanne d'Indre-et-Loire, elle, a fait parvenir une lettre ouverte aux 5 députés du département.

 Rassemblement citoyen contre le CETA devant l'Assemblee Nationale a la veille du vote des deputes pour ratifier l'accord lors d'une seance pleniere. Paris, 16.07.2019
Rassemblement citoyen contre le CETA devant l'Assemblee Nationale a la veille du vote des deputes pour ratifier l'accord lors d'une seance pleniere. Paris, 16.07.2019 © Maxppp - ©Leon Tanguy

Indre-et-Loire, France

Certains agriculteurs ont fait déguster leurs produits vendredi 2 août aux tourangeaux Place Jean Jaurès à Tours, la Confédération paysanne, elle, a adressé une lettre ouverte aux députés tourangeaux. 

La confédération les interpelle sur leur vote ou leur abstention lors de la ratification de l'accord économique et commercial global entre l'Union Européenne, ses Etats-membres et le Canada : le fameux CETA.

Un vote que le syndicat agricole juge "dramatique et irresponsable, car il va à l'encontre de l'intérêt général et du climat" 

Pour mémoire 3 députés LREM Philippe Chalumeau, Daniel Labaronne et Sabine Thillaye ont voté pour le CETA  Fabienne Colboc s'est abstenue et la centriste Sophie Auconie a voté contre.

Pour le porte-parole de la confédération paysanne en Indre-et-Loire, Frédéric Gervais, ce vote est d'autant plus incompréhensible que ces mêmes députés s'étaient mobilisés pour défendre la profession lors de la crise agricole en 2017 : "Ils ont œuvré avec nous, il y a un an et demi, quand on a manifesté contre la disparition des indemnités compensatoires pour les handicaps naturels qui concernaient des zones du département où avaient lieu de l'élevage allaitant et de l'élevage laitier. Ils se sont battus avec nous, ils ont fait des pétitions, ils étaient sur les barrages des manifestations avec nous ! et un an et demi après, ils font l'inverse : ils ont soutenu l'élevage et maintenant il le sabre !"

La Confédération paysanne espère que le Sénat s'opposera à la rentrée à la ratification de cet accord et le syndicat agricole annonce de nouvelles manifestations contre le CETA à la rentrée de septembre.