Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Indre-et-Loire : "on peut continuer d'aller chercher du vin chez le caviste ou au domaine"

-
Par , France Bleu Touraine

Plusieurs associations d'Indre-et-Loire qui défendent une agriculture paysanne et biologique, alertent sur le situation des vignerons. Elles rappellent qu'en respectant les consignes de sécurité, on peut toujours aller chercher des bouteilles chez le caviste ou une commande au domaine.

Verre et bouteille de vin rouge
Verre et bouteille de vin rouge © Radio France - Martine Bréson

Alors que la fermeture des cafés, hôtels et restaurants pour endiguer la pandémie de Covid-19 pourrait entraîner une baisse de 35% des ventes de vin en volume en Europe, et de 50% en valeur, a estimé jeudi le directeur général de l'OIV (organisation internationale du vin), plusieurs associations de promotion de l'agriculture paysanne et biologique en Indre-et-Loire (InPACT 37, ADEAR 37, Alter'énergies, ATABLE et le GABBTO) se mobilisent pour aider les vignerons du département.  Ces associations alertent sur la situation des vignerons tourangeaux  privés de la majeure partie de leurs débouchés commerciaux habituels.

On peut aller chez le caviste prendre quelques bouteilles ou récupérer une commande sur un domaine viticole, c'est autorisé en respectant les règles de sécurité

Alors que beaucoup de vignerons ont mis en place des Drive, ces associations rappellent que l'attestation de déplacement dérogatoire (Case 2) permet de fréquenter les établissements autorisés à ouvrir, et c'est bien le cas des points de vente directe au domaine ou des cavistes, tant que les consignes de sécurité sanitaire sont respectées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess