Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Indre-et-Loire : "pourquoi les vignerons peuvent faire des dégustations dans le Maine-et-Loire et pas nous"?

-
Par , , France Bleu Touraine

Les vignerons d'Indre-et-Loire s'interrogent sur l'interdiction d'organiser des dégustations dans leurs caves. Cette pratique est autorisée dans des départements voisins comme le Maine-et-Loire. Il s'agirait d'une interprétation d'une directive nationale par la préfecture.

Cave de dégustation
Cave de dégustation © Radio France - Delphine Seveno

Le sujet agite le milieu viticole du Val de Loire : les vignerons peuvent-ils organiser des dégustations dans leurs caves ? Selon Benoît Gautier, président de la fédération des associations viticoles d'Indre et Loire, "le sujet est devenu tabou". En Touraine, la préfecture n'autorise pas les dégustations dans la mesure où les clients doivent porter le masque. "Si vous avez envie de faire une dégustation dans une cave, la loi dit que vous achetez la bouteille chez le producteur et vous la goutez chez vous" explique Benoit Gautier. 

Les vignerons ont le droit de faire déguster dans le Maine-et-Loire

Pourtant, dans d'autres départements comme dans le Maine-et-Loire, aucune directive n'a été donnée en ce sens et les dégustations se font tout naturellement dans le respect des gestes barrières. Il y a même eu un salon professionnel qui s'est tenu à Angers au mois de janvier. "Les gens ne savent pas où se situer. Cette situation entraîne une distorsion de concurence avec les départements voisins. Visiblement tout est question d'interprétation" analyse le président de la fédération des associations viticoles d'Indre et Loire. 

Une interprétation du texte différente en Indre-et-Loire

La préfecture d'Indre-et-Loire a été interpellée à plusieurs reprises sur cette question par la fédération des associations viticoles d'Indre-et-Loire. "Visiblement c'est pas écrit noir sur blanc, mais c'est une interprétation d'une directive nationale" commente la directrice de la fédération,  Camille Caillau. "Ils ont une autre lecture, et une autre interprétation dans des départements voisins".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess