Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Indre-et-Loire : suite à la canicule, les arboriculteurs prévoient une baisse des rendements

-
Par , France Bleu Touraine

Les fortes chaleurs n'ont pas épargné les fruits avec des calibres qui devront être revus à la baisse. En Indre-et-Loire, certains producteurs prévoient une baisse de 10 à 15% en volume.

Pascal Tessier, arboriculteur en Indre-et-Loire, montre les répercutions de la canicule sur ses plantations
Pascal Tessier, arboriculteur en Indre-et-Loire, montre les répercutions de la canicule sur ses plantations © Radio France - Julien Penot

Indre-et-Loire - France

C'est l'une des conséquences de la canicule : les fruits ont perdu en taille. Une perte d'environs deux calibres par rapport à la normale. Sur les 1 200 tonnes de pommes et poires attendues habituellement pour septembre, Pascal Tessier, arboriculteur en Indre-et-Loire, évalue une perte de 10 à 15% des rendements.

En sillonnant ses 26 hectares d'arbres fruitiers, le producteur constate que des feuilles ont noirci au soleil.  Par conséquence, elles n'ont pas rempli leur rôle de photosynthèse. "Le fruit n'est plus alimenté correctement, donc le grossissement derrière il est nul", explique Pascal Tessier dans les allées de ses parcelles.  

Feuilles de plants de poire noircies par la canicule - Radio France
Feuilles de plants de poire noircies par la canicule © Radio France - Julien Penot

Des fruits plus petits, donc moins qualitatifs à la revente. "Une pomme en Rubinette devrait faire entre 60 et 65 millimètres, et aujourd'hui elle ne fait que 40, 45... Plus le fruit est petit, moins c'est vendable", déclare Pascal Tessier, pommes dans les mains. Même si la canicule est  terminée, "il est difficile de rattraper ce retard", précise l'arboriculteur. 

Choix de la station

France Bleu