Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

LE + INFO - La 74e édition de la Saint-Vincent Tournante à Prissé en Saône-et-Loire, une histoire de retrouvailles

-
Par , France Bleu Bourgogne
Nuits-Saint-Georges, France

La 74e Saint-Vincent Tournante c'est ce week-end à Prissé. Avant de devenir un événement dans la région, la grande fête viticole a d'abord été créée pour rassembler les vignerons autour de leur saint-patron. Une histoire que nous raconte Alain Michelot, viticulteur à Nuits-Saint-Georges.

Documents et photos d'archives de la Saint-Vincent-Tournante qui célèbre ce week-end la 74e édition à Prissé en Saone-et-Loire
Documents et photos d'archives de la Saint-Vincent-Tournante qui célèbre ce week-end la 74e édition à Prissé en Saone-et-Loire © Radio France - Stéphanie Perenon

Alain Michelot, n'a manqué aucune Saint-Vincent-Tournante depuis 1967. Viticulteur à Nuits-Saint-Georges, et ancien président pendant vingt ans du Comité d'organisation dans sa commune, il en a gardé de très nombreux souvenirs. Celui d'une fête créée au départ par la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, pour se retrouver entre vignerons. La toute première a eu lieu en janvier 1938 à Chambolle-Musigny. Une fête de retrouvailles, "c'est une journée pour se rencontrer,et passer une journée conviviale entre personnes qui ont le même travail."

Alain Michelot, viticulteur et ancien président du comité d'organisation de la Saint-Vincent-Tournante à Nuits Saint-Georges.
Alain Michelot, viticulteur et ancien président du comité d'organisation de la Saint-Vincent-Tournante à Nuits Saint-Georges. © Radio France - Stéphanie Perenon

Des sociétés de secours mutuel

"Et quand on se connait mieux et qu'on a passé de bons moments, c'est plus facile d'aller donner un coup de main lorsque ça va moins bien" explique-t-il. C'est le sens des sociétés de secours mutuel, qui se retrouvent ce jour-là. Car ce que l'on célèbre, c'est Saint-Vincent, le saint-patron des vignerons. Beaucoup, comme Alain Michelot, ne rate jamais sa fête le 22 janvier, quel que soit le jour de la semaine. "Cette année c'était un lundi et je n'ai pas travaillé."

La première Saint-Vincent-Tournante a eu lieu en janvier 1938 à Chambolle-Musigny
La première Saint-Vincent-Tournante a eu lieu en janvier 1938 à Chambolle-Musigny © Radio France - Stéphanie Perenon

Alain Michelot, viticulteur à Nuits-Saint-Georges, n'a pas raté une Saint-Vincent depuis 1967

Défilé et histoires de vignerons

"Ce qu'on se raconte quand on se retrouve ? Des histoires de vignerons!" dit dans un sourire l'ancien patron du comité d'organisation. Nuits-Saint-Georges a accueilli l'événement à trois reprises, en 1967, en 1987 et en 2007. "L'événement a beaucoup évolué ces dernières années et il est monté en puissance, les auto-caristes se sont servis de la fête pour vendre du voyage. Aujourd'hui on a un peu fait machine arrière car quand, dans de petits villages il faut canaliser 60 ou 80.000 personnes, ça devient impossible."

"Il faut surtout rester à taille humaine" — Alain Michelot, viticulteur à Nuits-Saint-Georges

"Il faut conserver l'esprit de la Saint-Vincent car c'est avant tout une fête de vignerons" poursuit Alain Michelot pour qui, l'un des souvenirs les plus marquants, reste celui de cette Saint-Vincent à Chablis dans les années 70. "Je devais monter avec un ami et il avait beaucoup neigé. Alors j'ai mis les pneus à clous et on a chargé le saint, la route n'était pas ouverte mais on est passé avant tout le monde car pour la Saint-Vincent-Tournante, il n'y a rien qui peut arrêter les vignerons, on y va et on y est ."

  • Retrouvez les trois idées reçues sur la Saint-Vincent-Tournante avec Louis-Marc Chevignard, le grand connétable de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Louis-Marc Chevignard, est le grand connétable des Chevaliers du Tastevin

Louis-Marc Chevignard, est le grand connétable de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, qui organise l'événement,
Louis-Marc Chevignard, est le grand connétable de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin, qui organise l'événement, © Radio France - Stéphanie Perenon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess