Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Intempéries dans l'Hérault : la chambre d'agriculture fait les comptes

jeudi 8 mars 2018 à 14:16 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

La chambre d'agriculture de l'Hérault a fait le bilan des dégâts occasionnés par les intempéries de la semaine dernière. Au moins 120 exploitations agricoles sur plus de 650 hectares ont été touchées. Le secteur du maraîchage l'est particulièrement.

La neige sous une serre
La neige sous une serre © Maxppp -

Hérault, France

La neige, le gel et les fortes pluies de la semaine dernière ont provoqué des dégâts dans les exploitations agricoles de l'Hérault. La chambre d'agriculture dresse un bilan provisoire. Au moins 120 exploitations agricoles de l'Hérault sur plus de 650 hectares ont été impactées.

Pertes importantes pour les producteurs de fraises

Le secteur du maraîchage, principalement sous serre, mais aussi les champs, est particulièrement touché avec 43 agriculteurs et 55 hectares sinistrés. 

Des serres se sont écroulées sous le poids de la neige ".

La Chambre d'agriculture héraultaise informe que, sur certaines cultures, comme la fraise sous abri, les pertes de chiffres d'affaires peuvent être très importantes.

Viticulteurs, arboriculteurs et horticulteurs touchés aussi

Vingt-deux viticulteurs ont aussi signalé des sinistres (pertes de fonds, ravines, terres emportées...) sur plus de 200 hectares. L'arboriculture héraultaise est touchée avec 21 exploitations et 63 hectares sinistrés en raison du gel des fleurs sur les variétés précoces - abricotiers, pêchers, amandiers et pruniers.     

Onze horticulteurs héraultais ont signalé des dégâts sur six hectares et dix éleveurs sur un total de 210 hectares, avec parfois des pertes de cheptel. Notamment un éleveur de lapins de Villeveyrac. La serre qui les abritait s'est effondrée et les pertes se chiffrent à plusieurs centaines de bêtes.