Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Intempéries : "On se demande comment les exploitants agricoles varois tiennent encore debout"

-
Par , France Bleu Provence

La Chambre d'Agriculture du Var a ouvert une cellule de crise après les inondations qui ont touché une large partie du Var ce week-end. Son secrétaire général, Sébastien Perrin, ne minimise pas les conséquences qu'auront ces intempéries sur les agriculteurs.

Des parcelles agricoles inondées dans le Var
Des parcelles agricoles inondées dans le Var © Radio France - Bruno Blanzat

Var, France

Il est pour l'instant difficile de chiffrer l'étendu des dégâts causés par les intempéries de ce week-end dans le Var, mais les pertes seront conséquentes pour le monde agricole. Lors des inondations catastrophiques de 2010, les dommages s’élevaient à près de 30 millions d'euros pour les agriculteurs indique le secrétaire général de la Chambre d'Agriculture du Var, Sébastien Perrin. "On peut s'attendre à un chiffre similaire", estime-t-il.  

Deux zones sont lourdement impactées dans le département : le secteur de Hyères et celui de la basse vallée de l'Argens. "Sur la zone de Hyères ce sont essentiellement des cultures maraîchères et quelques horticulteurs qui ont perdu leur récolte. Sur la basse vallée de l'Argens, les crues ont été beaucoup plus importantes. Il y a des pertes de fond : des serres détruites, des tunnels maraîchers, parfois même la terre qui a été emportée par les courants. La terre, c'est l'outil de travail de base d'un agriculteur", explique Sébastien Perrin. 

Des parcelles encore isolées

Le recensement des agriculteurs touchés par les inondations est en cours mais des zones sont toujours coupées du monde. "Cette semaine, on recense, on déblaie et ensuite il y aura le calcul plus précis des pertes de récoltes et des pertes de fond. Une cellule de crise a été évidemment ouverte à la Chambre d'Agriculture du var", précise son secrétaire général.  Avant de commencer à nettoyer, les agriculteurs sont invités à prendre le maximum de photos et de vidéos possible, puis à contacter leur assureur pour une visite d'expert. Ensuite, ils doivent se tourner vers la Chambre d'agriculture qui pourra les épauler dans les démarches.

La solidarité pour les agriculteurs s'organise

Deux cents bénévoles se sont présentés ce lundi 25 novembre au matin pour venir en aide aux agriculteurs. "Ce chiffre est croissant. Nous en attendons au moins le double mardi matin, que nous dispatcherons sur toute la zone en fonction des besoins. Nous les remercions", raconte Sébastien Perrin.  Ces inondations sont un nouveau gros coup dur pour les agriculteurs. "Surtout dans la basse vallée de l'Argens, où il y a quasiment une inondation par an depuis 9 ans", confie le secrétaire général de la Chambre d'Argiculture du Var. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu