Agriculture – Pêche

Irrigation dans la Loire : une retenue collinaire va voir le jour à Champdieu au nord de Montbrison

Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire dimanche 7 août 2016 à 18:34

Les travaux devraient s'achever d'ici décembre prochain afin de pouvoir remplir le réservoir dès cet hiver.
Les travaux devraient s'achever d'ici décembre prochain afin de pouvoir remplir le réservoir dès cet hiver. © Radio France - Yves Renaud

À Champdieu, au nord de Montbrison, c'est un bassin de récupération d'eau de 170.000 m3 qui permettra à une trentaine d'exploitants de limiter les conséquences d'une éventuelle sécheresse l'été prochain. Ce chantier pourrait bien faire des émules dans la Loire.

Dans la Loire, les agriculteurs de la commune de Champdieu vont bientôt bénéficier d'un nouvel outil très précieux. La retenue collinaire de Champdieu, actuellement en chantier et dont les travaux s’achèveront théoriquement à la fin de l'année, devrait leur permettre d'envisager l'été prochain avec un peu plus de sérénité.

Dans cette commune située au nord de Montbrison, à l'image du département de la Loire, ce sont les éleveurs qui sont majoritaires. Pour l'instant, ils comptent sur le canal du Forez pour faire boire leurs bêtes et produire le fourrage qu'elles consomment. Mais cette ressource est fragile. Delon Chantal Brosse, vice-présidente du conseil général de la Loire en charge de l'agriculture, elle-même agricultrice à Champdieu, cette réserve sera donc une aubaine pour les éleveurs.

La retenue collinaire va énormément nous aider. En cas de sécheresse estivale, nous pourront tenir environ trois semaines grâce à cette eau."

Selon Chantal Brosse, la réserve va aider les agriculteurs de Champdieu toute l'année

Élevage : pas de bio sans eau

Ces 170.000 m3 ne devraient pas être les seuls à voir le jour dans le département. L'irrigation est un sujet primordial selon les différents acteurs du dossier. À la chambre d'agriculture de la Loire, le président Raymond Vial estime que ces retenues collinaires représentent l'avenir du département :

Tous les 4 ou 5 ans, la Loire connait des épisodes de sécheresse. C'est pour cela que le dossier de l'eau est primordial dans notre département. On est dans un département d'élevage avec des productions bovines qui consomment énormément d'eau. Il faut également rappeler que si l'on souhaite aller vers une agriculture biologique, on ne pourra le faire qu'en étant autonome en terme d'irrigation. Le bio est très compliqué à mettre en place étant donné le coût de l'importation du fourrage en cas de sécheresse. Voilà pourquoi il faut absolument de l'eau."

D'autres retenues collinaires pourraient voir le jour

Si les agriculteurs ont de plus en plus recours à de petites retenues d'eau individuelles, le département de la Loire semble vouloir s'appuyer assez largement sur ce type de dispositif. Les principaux réservoirs se trouvent aux barrages de Villerest et de Grangent, mais Chantal Brosse affirme que "plusieurs projets sont dans les starting-blocks, au nord de Roanne et sur la rive droite de la Loire entre Montrond-les-bains et Feurs". Pour l'heure, seul le chantier de Champdieu a démarré.

Partager sur :