Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Jean Wehrey : le combat d'une vie d'agriculteur pour la race vosgienne

dimanche 4 février 2018 à 15:45 Par Patrick Genthon, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

"Une vie paysanne en Alsace". C’est un ouvrage écrit par un éleveur de montagne, Jean Wehrey avec l'aide de l’historien de la vallée de Munster, Gérard Leser. Il évoque notamment son long combat pour relancer la race vosgienne, une race de vache menacée d'extinction dans les années 70.

Jean Wehrey à Breitenbach
Jean Wehrey à Breitenbach © Radio France - Patrick Genthon

Breitenbach-Haut-Rhin, France

Jean Wehrey a co-écrit avec l’historien de la vallée de Munster Gérard Leser, un livre intitulé "Une vie paysanne en Alsace" édité aux éditions du Belvédère.

Une vie d'agriculteur de montagne

Il retrace sa vie d'agriculteur de montagne. Âgé de 74 ans, Jean Wehrey est fils,  petit-fils et arrière-petit-fils de paysan. Il a connu, en près de 60 années de vie professionnelle, toute l’évolution du métier. Son grand combat fut consacré à la préservation de la race de vache vosgienne qui se trouvait en grand péril dans les années 1970. "J'ai vu mon grand-père souffrir de la disparition de cette race vosgienne, c'est pour ça que j'ai commencé mon combat", raconte Jean Wehrey. "Actuellement avec la sélection qu'on a pu faire, nos vosgiennes produisent normalement, avec un lait exceptionnelle pour des vaches agiles qui se débrouillent parfaitement en montagne".

Il fut également président pendant de nombreuses années de l’Association des fermes-auberges du Haut-Rhin. "Ce n'est pas tout de produire, il faut aussi savoir vendre la montagne", explique l'agriculteur dans son étable.