Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Julien Denormandie dénonce le jeu de dupes dans les négociations sur les prix agricoles

Alors que devaient s'achever ce lundi les négociations sur les prix agricoles le ministre de l'agriculture Julien Denormandie a dénoncé ce mardi un jeu de dupes sur France Bleu Normandie. Et il a reconnu les insuffisances de la loi Egalim.

Julien Denormandie s'est longuement entretenu avec Thierry Dennequin
Julien Denormandie s'est longuement entretenu avec Thierry Dennequin © Radio France - Mathilde Bouquerel

Julien Denormandie en défenseur des agriculteurs. Le ministre de l'agriculture était ce lundi en Seine-Maritime, sur le MIN (Marché d'Intérêt National) de Rouen. Puis dans deux exploitations du pays de Caux. La fin des négociations commerciales avec le secteur agroalimentaire et la grande distribution laisse un goût amer à beaucoup de producteurs pour qui le compte n'y est pas.

Pour le ministre de l'agriculture invité ce mardi de France Bleu Normandie "certains ne respectent pas cette loi Egalim qui dit que le prix affiché doit d'abord être construit à partir du coût de production, donc il faut mettre en place tous les contrôles et les sanctions nécessaires"

Par ailleurs selon Julien Denormandie, "il faut aller plus loin vis à vis de cette loi, d'où la mission confiée à Serge Papin (ancien patron des magasins U), car si on ne cesse de mettre en péril le revenu de nos agriculteurs ce sont nos agriculteurs que nous mettrons en péril, c'est in fine notre agriculture et moi je crois dans notre souveraineté agroalimentaire."

Il y a un jeu de dupes. Julien Denormandie

Au final, "il y a un jeu de dupes où tout le monde se renvoie la responsabilité", dénonce le ministre. "Pour en finir il faut généraliser la transparence dans les contrats. Un éleveur laitier va négocier avec une coopérative ou un industriel qui va négocier avec une grande distribution, les trois doivent négocier en même temps en transparence pour être sûr que la marge soit bien répartie." 

Vendredi dernier le ministère de l'Economie a annoncé que plusieurs sociétés du groupe de distribution Intermarché étaient assignées devant le tribunal de commerce de Paris pour des "pratiques commerciales abusives" vis-à-vis de 93 de leurs fournisseurs. Le ministère demande une sanction de 150,75 millions d'euros. 

En février 2020, Carrefour, Système U et Intermarché avaient également été sanctionnés, à hauteur de plus de 4 millions d'euros au total, pour "non-respect des règles" lors des négociations commerciales 2019.

Réécoutez ici l'interview de Julien Denormandie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess