Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"L'agri-bashing, ça suffit !" : des journées portes ouvertes en Dordogne pour découvrir l'élevage

-
Par , France Bleu Périgord

Pendant une semaine, les rencontres Made in Viande sont organisées en France et en Dordogne. Ces portes-ouvertes à la ferme permettent aux visiteurs d'en découvrir davantage sur la filière élevage et ce qu'il se trouve dans leur assiette. Une visite avait lieu ce lundi dans une ferme de Thenon.

"L'agri-bashing, ça suffit !" : des journées portes ouvertes en Dordogne pour découvrir l'élevage raisonné
"L'agri-bashing, ça suffit !" : des journées portes ouvertes en Dordogne pour découvrir l'élevage raisonné © Radio France - Flavien Groyer

La semaine dernière, un sondage de l'institut Ifop pour le compte de FranceAgriMer montrait que 25% des Français mangeaient moins de viande. De plus, 68% des Français sont d'accord avec l'idée qu'en France on consomme trop de viande. Pour ceux qui se disent flexitarien et donc qui mangent moins de viande, ce sont surtout les conditions d'élevage et d'abattage qui les motivent à modifier leur consommation.

Dans ce contexte de méfiance et de questionnement, l'Interbev (Interprofession du Bétail et des Viandes) et la Chambre d'Agriculture organisent cette semaine (du 24 au 31 mai) des portes ouvertes dans les fermes pour faire connaître les méthodes d'élevage. Le GAEC La Mouthe à Thenon, éleveurs de Limousines, participe à cette opération comme sept autres exploitations en Dordogne. 

"Venez voir ceux qui travaillent bien"

Ces visites sont importantes pour le GAEC La Mouthe de la famille Lafaye à Thenon. Elles permettent la totale transparence sur leurs pratiques d’élevage "pas bio mais raisonnées" explique Véronique Lafaye. " La ferme ce n'est pas ce que l'on voit parfois dans les médias ! L'agri-bashing, ça suffit ! Venez nous voir, vous constaterez ce qu'il y a dans les mangeoires des vaches. Nous n'avons pas d'OGM, nous n'avons pas de glyphosate. Il faut qu'on puisse l'expliquer" poursuit-elle. Son fils Mathieu ajoute : "C'est une filière très critiquée mais venez voir ceux qui travaillent bien" lance-t-il. 

Michelle, habite Saint-Geyrac, elle vient à la Mouthe une fois par mois pour acheter son colis de viande : "Je trouve intéressant de voir comment cette préparation avait lieu, on se rend compte que l'élevage c'est pas seulement une vache dans un pré, c'est beaucoup de travail et d'organisation" explique-t-elle. Même curiosité pour Patricia qui gère l'épicerie d'Azerat à quelques kilomètres : "C'est important de savoir ce que l'on vend" dit-elle. 

Il reste des places pour visiter le GAEC mercredi et samedi prochain. 

Qui participe à ces journées en Dordogne ? 

  • Stéphane Lacour-Coulon au lieu-dit Le Bost à Bassillac et Auberoche
  • Philippe Bouriel à Grand Bassac
  • Jean-Claude Rathier au lieu-dit La Grelière à Soudat
  • Laurent Dufour au lieu-dit Le Rougier à Saint-Sauveur-Lalande
  • Joël Faure à Nantheuil
  • Luc Debord au lieu-dit Le Parc à Saint-Romain et Saint-Clément
  • Vincent Chouly à Angoisse
  • Véronique, Jean et Mathieu Lafaye à Thenon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess