Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'agriculture manchoise manque de bras

-
Par , France Bleu Cotentin

La FNSEA vient de rencontrer le premier Ministre Jean Castex. L'occasion pour le premier syndical agricole de France de lancer un appel pour trouver de la main d'œuvre sur l'ensemble du territoire. Et la Manche n'est pas épargnée par cette pénurie de saisonniers.

Les producteurs de légumes de la Manche recherchent des saisonniers
Les producteurs de légumes de la Manche recherchent des saisonniers © Radio France - Cécile Bidault

Pour pour trouver des bras pour les récoltes à venir, le syndicat va renforcer sa collaboration avec Pôle Emploi, mais aussi promouvoir le travail agricole auprès des étudiants voire auprès des secteurs qui n’ont pas d’emplois à pourvoir.

Selon la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, il y a urgence car les premières récoltes de fraises et asperges vont débuter dans quelques semaines. Et  en raison de la crise sanitaire, les travailleurs étrangers ne peuvent plus franchir les frontières.

La Manche n'est pas épargnée par le manque de saisonniers

Dans la Manche, c'est actuellement la période des récoltes des légumes d'hiver comme les carottes, poireaux, navets ou encore les choux.

"Le manque de main d'œuvre n'est pas un phénomène nouveau dans notre département", explique Jean-Luc Leblond, producteur à Barneville-Carteret et responsable de la filière légumes à la FDSEA de la Manche.  "Notre secteur maraicher peine à trouver des saisonniers. Les conditions de travail difficiles notamment en période hivernale et la rémunération n'attirent pas assez de travailleurs", selon le syndicaliste. 

Quand vous voyez un hiver aussi pluvieux, trouver des personnes qui veulent mettre les bottes et les cirés pendant plusieurs dizaines d'heures, c'est très compliqué

La récolte des salades dans la baie du Mont-Saint-Michel nécessite beaucoup de saisonniers chaque été
La récolte des salades dans la baie du Mont-Saint-Michel nécessite beaucoup de saisonniers chaque été © Radio France - Lucie Thuillet

Bien avant la crise sanitaire, les responsables départementaux de la FDSEA avaient constaté une baisse du nombre de saisonniers étrangers originaires de l'Union européenne comme les polonais. Ils sont moins attirés par les travaux agricoles en France car le niveau de rémunération augmente chez eux. "On est très inquiet pour les années à venir pour les productions qui nécessitent beaucoup de main d'œuvre", explique Jean-Luc Leblond.

"La solution, c'est de trouver des gens qui ont vraiment envie de travailler dans la production légumière et peut-être qu'on arrive à vendre nos légumes plus chers pour pouvoir augmenter nos employés", déclare le représentant de la FDSEA de la Manche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess