Agriculture – Pêche

L'Alsace à l'heure des vendanges tardives

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mardi 27 octobre 2015 à 19:32

Myriam Haag en pleine vendange tardive
Myriam Haag en pleine vendange tardive © Radio France - Guillaume Chhum

Les derniers gewurztraminers ou encore riesling sont en cours de récolte dans le Haut-Rhin, on appelle cela les vendanges tardives. Cette année, avec une qualité exceptionnelle, ce seront sans doute des vins à garder précieusement. Reportage chez Jean-Marie Haag à Soultzmatt.

En ce mardi après-midi, sur les hauteurs de Soultzmatt, l'heure est à la bonne humeur pour ces vendanges tardives. Une parcelle de 12 ares de riesling est à vendanger, avec le millésime 2015 qui s'annonce exceptionnel pour la qualité, Jean-Marie Haag, le vigneron indépendant et son épouse Myriam ont le sourire  aux lèvres. 10 personnes se sont armés de leur sécateur pour couper la vigne.

Jean -Marie Haag vigneron à Soultzmatt - Radio France
Jean -Marie Haag vigneron à Soultzmatt © Radio France - Guillaume Chhum

"Dans la vallée noble, on a eu la chance d'avoir eu de l'eau au mois de juillet avant la canicule du mois d'août, c'est que du bonheur pour les vignerons" : Jean-Marie Haag vigneron à Soultzmatt.

Quand on voit l'état de la vigne, elle est en très bon état sanitaire, ces vendanges tardives avec sélection de grains nobles, c'est une vraie carte de visite pour ce vigneron. Après les vendanges de cette petite parcelle, une centaine de bouteilles seront produites, elles viendront égailler les bonnes tables. "On parle des grandes années comme 1947, 1971, j'ai déjà goûté du 71, c'était mon père qui avait vinifié ça et c'était un grand millésime. La chance a voulu que le millésime 2015 va nous donner une qualité exceptionnelle, c'est très bien pour les vins alsaciens,"précise Jean-Marie Haag

Les vendangeur ont le sourire - Radio France
Les vendangeur ont le sourire © Radio France - Guillaume Chhum

Cette petite parcelle a été vendangée au bout de deux heures, un riesling qui sera sans doute d'excellente qualité. "C'est un vin qui va pouvoir être dégusté par des palais différents, le riesling en vendanges tardives va plaire à tous les palais, parce que l'on a : et la concentration et la fraîcheur," explique Myriam Haag. 

Myriam Haag au micro de Guillaume Chhum

Jean-Marie Haag au micro de Guillaume Chhum

Reportage sur les vendanges tardives de Guillaume Chhum