Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'arrêté d'interdiction en partie levé pour les conchyliculteurs de l’étang de Thau

-
Par , France Bleu Hérault

La récolte, la commercialisation et la consommation des huîtres, moules et palourdes est à nouveau possible, sauf dans le secteur Marseillan-Mèze ou les seuils bactériens (E. Coli) sont dépassés. L'interdiction est donc partiellement maintenue.

Une assiette d'huîtres
Une assiette d'huîtres © Maxppp - Tim Somerset

En raison de l’absence de nouvelle toxi-infection alimentaire collective (TIAC) dans les coquillages et de l’absence d’événement météorologique et d’incident environnemental, l’étang de Thau peut être rouvert. Cependant, la partie ouest (zone Marseillan-Mèze) connaît actuellement un dépassement isolé des seuils bactériens (E. Coli), ce qui conduit à maintenir une mesure de restriction sur cette zone. 

Interdiction maintenue à Marseillan-Mèze

Le préfet de l’Hérault a décidé de prendre deux arrêtés distincts, l’un levant la restriction de récolte, de commercialisation et de consommation de tous les coquillages (huîtres, moules, palourdes, etc) des zones "Bouzigues-Loupian", "Lagune de Thau" et  "Les eaux blanches", et l’autre appliquant les mesures de restriction sur la zone "Marseillan-Mèze" dans l’attente de deux résultats négatifs consécutifs en E. Coli. 

Les coquillages provenant d'autres zones de production y compris la zone Bouzigues-Loupian ne sont pas soumis à cette mesure de restriction. Les professionnels peuvent donc continuer à commercialiser ces coquillages dans la mesure où ils présentent les qualités sanitaires requises pour garantir la sécurité des consommateurs

Consultez la carte actualisée des interdictions sanitaires de récolte de coquillages sur le site de l’OIEAU.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu