Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Les députés pourraient interdire aux produits végétaux de porter l'appellation de viande

dimanche 22 avril 2018 à 14:12 Par Nicolas Tarrade, France Bleu Limousin et France Bleu

La commission des affaires économiques de l'Assemblée nation a adopté ce vendredi, le projet de loi pour une alimentation saine et durable, porté par le député de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau. Parmi les propositions, l'interdiction pour les produits végétaux de s'appeler "viande de" ou "lait de".

L'Assemblée veut interdire aux produits végétaux de porter l'appellation de viande
L'Assemblée veut interdire aux produits végétaux de porter l'appellation de viande © Maxppp - Lionel VADAM

Paris, France

1.874 amendements examinés, c'est un record. La commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale a adopté ce vendredi le projet de loi porté par le député de la Creuse, Jean-Baptiste Moreau. Un projet de loi pour "un équilibre des relations commerciales dans le secteur alimentaire et une alimentation saine et durable". "C'est le projet de loi qui est consécutif aux États Généraux de l'alimentation", explique le député de la Creuse. Et d'ajouter : "on a remis autour de la table des gens qui ne se parlaient plus depuis longtemps, de la fourche à la fourchette, du producteur jusqu'au consommateur".

Fini les steaks et le lait de soja ?

Un amendement retient l'attention. Finis les steaks de légumes, fini le lait de soja, finies les saucisses vegan. Ou du moins, on ne pourra plus les appeler comme ça. "C'est effectivement un amendement que j'ai déposé", reconnaît Jean-Baptiste Moreau. "Cet amendement concerne les appellations qui sont dévolues à la viande, et qui sont parfois utilisées aujourd'hui, soit dans des produits vegan, soit dans des produits qui ne contiennent pas que de la viande. On a aussi des steaks hachés qui vont avoir entre 30 et 40% de produits végétaux, qui coûtent moins cher à fabriquer, mais qui sont quasiment vendus le même prix au consommateur, sous l'appellation steaks hachés", conclut le rapporteur du projet de loi. 

Le vote du projet de loi dans l'hémicycle est prévu les 22, 23 et 24 mai.