Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'association L214 mobilisée à Châteauroux pour la fin de la pêche

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Une dizaine de membres de l'association L214 étaient présents ce samedi matin à Châteauroux pour la journée mondiale pour la fin de la pêche. L214 prône un mode de vie vegan dans le respect de la vie animale et espère que son message sera entendu.

Ils étaient une dizaine rue de La Poste ce samedi pour dénoncer les conséquences de la pêche sur la faune et la flore marine.
Ils étaient une dizaine rue de La Poste ce samedi pour dénoncer les conséquences de la pêche sur la faune et la flore marine. © Radio France - Kathleen Comte

Une dizaine de membres de l'association de défense des animaux L214 étaient rassemblés ce samedi rue de la Poste à Châteauroux. Pancartes autour du cou et musique de faune marine en fond sonore, ils étaient présents pour la journée mondiale pour la fin de la pêche. Pendant trois heures (soit le temps maximum pour qu'un poisson pêché s'asphyxie) ils ont dénoncé les conséquences néfastes de la pêche pour les poissons. Le but : prôner un mode de vie vegan, alors que 1.000 milliards de poissons sont tués chaque année à travers le monde selon l'association. 

Selon l'association L214, 1 000 milliards de poissons sont tués chaque année à travers le monde.
Selon l'association L214, 1 000 milliards de poissons sont tués chaque année à travers le monde. © Radio France - Kathleen Comte

Pour Jérôme Macé, référent L214 dans le Berry, les gens sont prêts à entendre ce message : "Aujourd'hui, une conscience se réveille partout et cette conscience va faire émerger un mode de consommation qui sera différent de celui qu'on a pu connaître."

Selon l'association, la communauté scientifique s'accorde sur le fait que les poissons sont dotés du matériel biologique nécessaire à une perception consciente de la douleur.

Concernant les personnes qui vivent de la pêche, L214 souhaite qu'un accompagnement soit mis en place pour les aider à aller vers "une autre production plus végétalisée" pour qu'elles puissent avoir un métier "éthiquement et financièrement viable". Toujours selon Jérôme Macé : "On ne peut pas laisser ces personnes-là sur le carreau. Il faut leur donner une alternative. On n'est pas là pour mettre des gens dans une situation précaire." En plus de Châteauroux, l'action de L214 avait également lieu dans 38 autres villes en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess