Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'élevage bovin en difficulté dans les Landes

-
Par , France Bleu Gascogne

Chaque année, le nombre d'éleveurs de bovins est en baisse. Leur production représente moins de 10% du chiffre d'affaire départemental de l'agriculture. Pourtant, une filière progresse: le bœuf de Chalosse.

Dans les Landes, on compte une majorité de Blondes d'Aquitaine.
Dans les Landes, on compte une majorité de Blondes d'Aquitaine. © Maxppp - Christian Watier

Département Landes, France

L'élevage bovin connaît des difficultés dans les Landes. Lundi 14 mars, les associations Bovine 40 et Bœuf de Chalosse se sont retrouvées lors d'une assemblée générale à Doazit.  Leur constat est clair : chaque année, l'élevage bovin perd 3% de ses producteurs.  Cette baisse s'explique par des exploitations de tailles moyennes qui peinent à concurrencer l'élevage des volailles. À cela s'ajoute un épisode de tuberculose en 2016 : une vache landaise sur dix est morte en l'espace de deux ans. Découragés, certains éleveurs abandonnent le bovin, d'autres complètent leurs revenus avec l'élevage de volailles. En 10 ans,  30% des petits producteurs bovins landais ont disparu. 

Un label qui sauve la production landaise

Si l'élevage bovin dans sa globalité connaît des difficultés, ce n'est pas le cas des races labellisées. Une race connait une production en hausse :  le bœuf de Chalosse, qui bénéficie du Label rouge depuis 1991.  Le président de l'association Bœuf de Chalosse, Raphaël Geneze, se félicite de cette réussite : "Depuis trois ans, le nombre d'éleveurs augmente chaque année. Aujourd'hui, ils sont 267 dans le département." Le label offre un prix plus rémunérateur: 5€10 en moyenne pour un kilogramme de bœuf de Chalosse, contre 3€60 pour une viande qui ne bénéficie par de label. 

Mais élever du bœuf de Chalosse demande de respecter une charte très stricte : 6 mois minimum dans le pré pour la bête et une maturation de 10 jours pour la viande par exemple.  Chaque année : près de 2000 bœufs de Chalosse sont vendus. Sa réputation dépasse les frontières landaises : cette année, la boucherie Moreau à Samadet a remporté la médaille d'or catégorie Bœuf de Chalosse au Salon de l'Agriculture.

Choix de la station

France Bleu