Agriculture – Pêche

L'élevage de Rom frappé par la tremblante est presque reconstitué

Par Marie-Coralie Fournier, France Bleu Poitou samedi 26 septembre 2015 à 9:00

© Fotolia - Christian Maurer

Il a dû faire abattre tout son troupeau en février 2015, après un cas de tremblante caprine dans son élevage. 8 mois après, Grégory Charron a quasiment reconstitué son cheptel de 600 chèvres. Témoignage.

2015 restera "'une année blanche" pour l'élévage de Grégory Charron, à Rom (Deux-Sèvres), à cause de la tremblante caprine.

En février, cette maladie est détectée sur une de ses chèvres, et le couperet tombe, quelques jours après : il faut abattre tout le troupeau de 600 animaux.

Le jour où ça arrive, vous tombez de très haut ! Sur 15 jours, toutes les bêtes sont parties... ça laisse un grand vide. 

8 mois après, France Bleu Poitou est retourné sur son exploitation. Grégory Charron raconte comment il a vécu cette année, du coup dur aux démarches, jusqu'à reconstituer son troupeau.  Avec tout ce que ça implique.

 

Ecouter le témoignage de Grégory Charron