Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'État mobilisé pour les viticulteurs après l'épisode de gel dans les vignes de Bourgogne

-
Par , France Bleu Bourgogne
Bourgogne, France

Ce lundi après-midi,le ministre de l'Agriculture fait savoir aux viticulteurs de l'Est de la France que les services de l'Etat sont mobilisés pour les aider à gérer et assumer les dégâts liés l'épisode de gel de la semaine dernière dans une grande partie du vignoble de Bourgogne.

En Bourgogne, les vignerons ont installé des braseros pour réchauffer l'air et éviter le gel.
En Bourgogne, les vignerons ont installé des braseros pour réchauffer l'air et éviter le gel. © Maxppp -

Le ministre de l'Agriculture, tente de rassurer les viticulteurs et les arboriculteurs de l'Est de la France ce lundi après-midi. Dans un communiqué, Stéphane Le Foll les assure que les services de l'État sont pleinement mobilisés pour les aider dans leurs démarches. Les professionnels étaient inquiets après l'épisode de gel qui a abîmé une partie des vignes de Bourgogne, et notamment du Châtillonnais, en début de semaine dernière. Au petit matin, il avait fait jusqu'à -6 degrés et les braseros installés par les vignerons entre les pieds de vigne n'avaient pas suffit. Les gelées avaient abîmés les bourgeons et une partie de la récolte prochaine pourrait être menacée.

Possibilité de reporter le paiement des cotisations sociales

"Les pertes de récolte du secteur arboricole pourront faire l’objet d’une indemnisation dans le cadre du régime des calamités agricoles, précise le ministère. Pour le secteur viticole, les pertes de récolte étant assurables, le régime des calamités agricoles pourra être activé, le cas échéant, si les dommages impactent la récolte 2018." Les viticulteurs pourront être aidé pour avoir accès au chômage technique si besoin pour les salariés et pour solliciter un report du paiement des cotisations sociales auprès de des caisses MSA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess