Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'Europe passe aussi par les forêts du Luberon

vendredi 10 novembre 2017 à 4:00 Par Aurélie Lagain, France Bleu Vaucluse

Cette semaine à Pertuis, le centre forestier de la Bastide des Jourdans a lancé un nouveau projet européen autour des forêts... et de la formation.

Au centre forestier de la Bastide des Jourdans
Au centre forestier de la Bastide des Jourdans - Centre forestier

Pertuis, France

L'Europe de la formation passe par les forêts du Luberon! A Pertuis, aux côtés du centre forestier de la Bastide des Jourdans cette semaine, cinq centres forestiers européens ont commencé à plancher sur une nouvelle formation, une formation de formateurs.

C'est important parce qu'aujourd'hui le marché du travail dans les forêts et ailleurs, ne se cantonne pas aux frontières françaises. Un formateur forestier est un professionnel qui a décidé d'enseigner son expérience, mais lui-même est formé au cas par cas. Il s'agit que tous les formateurs en Europe aient la même formation, une formation à distance. C'est-à-dire qu'ils peuvent se former de chez eux, sur l'ordinateur.

Les métiers de la forêt recrutent partout : Des bûcherons, des élagueurs, des cadres sur les chantiers, dans le négoce, des technico-commerciaux... La filière bois veut d'ailleurs créer 25.000 emplois en plus en milieu rural d'ici 2020.

La filière bois représente 440.000 emplois directs et indirects en France, dans l'ameublement, la construction, l'emballage, le papier, l'énergie...

Ces métiers sont enseignés en Luberon au centre forestier régional de la Bastide des Jourdans : 150 jeunes, 100 adultes y sont en formation. Selon le directeur, ils trouvent tous du travail en sortant. "Nous n'avons pas assez de candidats ! Il faut que l'orientation soit faite par des gens qui à la fin de la troisième considèrent que l'apprentissage des métiers est une façon de réussir sa vie !

Choisir d'apprendre un métier à la fin de la troisième, c'est un excellent choix à recommander", affirme Christian Salvignol. "Nous manquons de techniciens forestiers, de bûcherons, d'élagueurs, de conducteurs de machines forestières."

Les élèves du centre forestier font des stages en Europe : Irlande, Espagne, Italie... 15 reviennent de deux semaines en Finlande où ils se sont frottés à la forêt de conifère nordique. "Ils ont étudié la forêt finlandaise, l'industrie forestière", précise Karak Utömäki, formateur finlandais. Rien à voir avec la forêt méditerranéenne dans laquelle ils habitent cinq jours par semaine, ils sont internes au centre forestier perdu sur les hauteurs du Luberon.

Et ça leur servira plus tard. D'anciens stagiaires en Espagne ou en Italie travaillent désormais là-bas.

Autre exemple de la coopération européenne, le permis tronçonneuse, que l'on peut passer à la Bastide des Jourdans également. Il permet de prouver aux travailleurs de l'est de l'Europe qu'ils ont les compétences, en matière de savoir-faire et de sécurité, pour travailler en Allemagne ou en France.