Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'Europe valide l'AOP pour le Cidre Cotentin

mardi 26 juin 2018 à 17:19 Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin

18 ans que les producteurs attendaient ça : le cidre du Cotentin obtient l'AOP, appellation d'origine protégée. La Commission européenne a donné son feu vert ce mardi 26 juin 2018 pour le "Cidre Cotentin" ou le "Cotentin".

Le cidre Cotentin obtient l'AOP 18 ans après les premières démarches
Le cidre Cotentin obtient l'AOP 18 ans après les premières démarches © Maxppp - RICHARD VILLALON/BELPRESS

Cherbourg-Octeville, Cherbourg-en-Cotentin, France

Un cidre non pasteurisé, non gazéifié avec des "notes de beurre et d'herbes séchées" dit le cahier des charges de l'AOC.  Il y a deux ans, en octobre 2016, le cidre Cotentin avait déjà décroché un classement en Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). L'obtention de l'AOP est la suite logique : l'AOC était une reconnaissance temporaire de l'État français. L'AOP valide de façon définitive cette appellation non seulement au niveau français mais également au niveau européen.

Aujourd'hui, neuf producteurs font partie de l'ODG, l'organisation de gestion de l'appellation. Ils ont monté un groupe dès l'an 2000 pour obtenir ces reconnaissances.

Désormais, c'est donc toute l'Europe qui reconnaît le savoir faire et la qualité du Cidre Cotentin.

Le cahier des charges s'appuie sur un savoir faire, un patrimoine et une tradition qui existe depuis le XIIIème siècle - Radio France
Le cahier des charges s'appuie sur un savoir faire, un patrimoine et une tradition qui existe depuis le XIIIème siècle © Radio France -

On est au top : c'est un signe officiel d'exigence, d'excellence, la reconnaissance d'un savoir-faire, d'une tradition : une fermentation naturelle, l'implantation du verger dans son environnement bocager... c'est comme dans les vins. Les vins d'appellation ont tous une référence au lieu où ils sont produits. On peut faire valoir une spécificité, ce côté brut, voir extra brut, un peu d'amertume.  Marie-Agnès Hérout , présidente de l'ODG, productrice à Auvers.

La production varie entre 100.000 et 150.000 unités par an. Trois cidres ont aujourd'hui une AOP : le cidre de Cornouailles, le cidre Pays d'Auge et maintenant le cidre Cotentin.