Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

L'heure des vendanges dans le seul vignoble du Calvados

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Terre de cidre et de camembert, la Normandie n'est pas, disons-le, très réputée pour son vin. Et pourtant, elle cache un petit trésor à Grisy, dans le Calvados : les Arpents du Soleil. Il s'agit du seul vignoble du département et les vendanges ont commencé depuis une semaine.

Les vendanges ont commencé la semaine dernière aux Arpents du Soleil.
Les vendanges ont commencé la semaine dernière aux Arpents du Soleil. © Radio France - Adrien Bossard

Grisy, Vendeuvre, France

C'est un petit domaine de six hectares, tout près de Grisy. Un coteau orienté plein sud où l'on recense 25 jours de pluie en moins par rapport à Caen. Bernard Samson s'y est installé au milieu des années 90 pour y cultiver du vin. Une hérésie, pourrait-on penser, car le Calvados n'est pas une terre viticole. Son exploitation Les Arpents du Soleil est d'ailleurs la seule du Calvados. Mais le vigneron a su tirer son épingle du jeu. Il en est déjà à sa 22e vendange et le succès de ces cépages ne se dément pas. 

"On n'est là que depuis deux jours mais on a déjà l'impression de faire l'équipe"

Dans les rangs des vignes, une quinzaine des vendangeurs s'activent depuis une semaine. Quelques jours suffisent pour avoir le bon coup de sécateur. Manuella, 20 ans, fait ça presque machinalement. "On prend la grappe, on coupe au niveau de la tige, on vérifie qu'il n'y a pas de raisins verts ni de feuilles et on met tout ça dans le seau", dit-elle en s’exécutant. Au fur et à mesure, la benne du tracteur se remplit, elle qui peut ramasser jusqu'à cinq tonnes par jour. 

Jusqu'à 5 tonnes par jour peuvent être récoltées par les vendangeurs. - Radio France
Jusqu'à 5 tonnes par jour peuvent être récoltées par les vendangeurs. © Radio France - Adrien Bossard

Comme Manuelle, la plupart des vendangeurs sont novices. Servane et Charlène ne le regrettent pas. "C'est super, on rencontre des gens. Il y a une bonne ambiance, on n'est là que depuis deux jours mais on a déjà l'impression de faire l'équipe". Et puis, il ne faut pas se mentir, ça a quelques avantages, comme lorsque le patron ouvre sa cave et décide, chaque soir ou presque, de faire goûter les millésimes des années précédentes.

Parmi les durs au mal, des apprentis sommeliers de l'ICEP-CFA de Caen participent aux vendanges, cette année. Une expérience qui enrichit le cursus explique Joseph, un élève. "Quand on vend un vin, on ne vend pas que la bouteille. On vend aussi le domaine, son viticulteur, la façon dont il travaille. Alors voir tout ça, à travers les vendanges, c'est un plus."

C'est un cépage de pinot noir qui est actuellement vendangé. - Radio France
C'est un cépage de pinot noir qui est actuellement vendangé. © Radio France - Adrien Bossard

Cinq cépages de blanc, un de rouge

Bernard Samson, lui, espère commercialiser environ 30.000 bouteilles cette année sur 6 cépages différents : cinq de blanc et un de rouge, un pinot noir. "C'est toujours un moment fort les vendanges. Car c'est là que se joue toute notre année. C'est excitant et un peu stressant", avoue-t-il, même s'il n'a pas trop à s'en faire. L'un de ses vins à reçu cette année un coup de cœur du guide Hachette, le plaçant parmi les 500 meilleurs vins de France.

Choix de la station

France Bleu